Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 28 Novembre: Attention un recensement est en cour et prendra fin le jeudi 1 décembreRecensement
Le 28/11 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


Théodora ¤ Cette beauté, sombre comme le fer, Est de celles que forge et polit l’Enfer.




une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Théodora ¤ Cette beauté, sombre comme le fer, Est de celles que forge et polit l’Enfer. écrit 28.10.15 13:06

Théodora,Aïnoa Wayte, 32 ans
Feat Zoe Saldana



Mon identité...
Je me nomme Théodora Aïnoa Wayte Callins mais depuis longtemps elle n'utilise plus le nom de filiation paternelle  et j'ai actuellement 37 ans et toute mes dents ainsi je ne suis plus élèves depuis bien longtemps. J'ai vu le jour dans la charmante ville de Bâton Rouge, le 18 Juin . Mon père étant un sorcier et ma mère une Moldue, je suis donc sang-mêlée. Je suis Bibliothécaire à Poudlard  et membre élite de The OWL. Ma baguette est en bois de Chêne blanc et son cœur est une plume de Phénix.




Comment es-tu dans le miroir ?
Comment d'écrire « Théo ».? Par où commencer? Par son entêtement? Par sa témérité? Par le mystère qui se dégage d'elle?
Théodora est une jeune femme qui à toujours connu la magie, digne représentante créole, elle à toujours baigné dans la religion vaudou et ses enseignements. Elle à vécu ses plus tendre années bercée par la culture ancestrale de ses origines maternelles. Du haut de son mètre soixante quinze, elle vous toisera de son regard glaciale. S'il y a bien une chose que cette métisse au sang chaud bouillant n'a pas appris avec l'âge, c'est bien la sagesse !  Théo est une femme, aimant relever les défis.  La vie rude ne l'a pas épargné et elle à finit par devenir comme le bayous de la Louisiane, dangereuse et  insaisissable. Elle ne s'attache plus aux personnes enchaînant les amants et les connaissances au grès de ses envies, même si le chagrin ronge encore ses entrailles et que la colère brûle dans ses veines ! Théo est une femme qui à la bougeotte, elle aime arpenter le vaste monde. Assoiffée de connaissance c'est un véritable rat de bibliothèque et elle semble toujours rechercher de nouvelle connaissance. Théo aime à longer la limite entre le bien et le mal et semble toujours sur le point de la franchir.

Theo est à l'image d'une épée tranchante et implacable, Sous la rudesse de son comportement se cache un cœur qui  s'emballe à chaque fois quelle s'engage à cœur perdue dans une nouvelle recherche, elle ne vit plus que sur les chemins et dans les hôtels des villes qu' elle traverse. Elle avait à une époque une demeure et une famille mais depuis plusieurs années il n'y a plus que ruine et cadavre et le feu de sa colère qui la consume.

Un visage encore poupin et de grand yeux couleur acier, à la fois magnétique et sauvage. Elle ne laisse personne insensible sur son passage. Une tignasse abondante sombre comme la nuit et des yeux de biche qui ont fait chaviré pas mal de cœur. Sa peau cuivrée rappelle ses origines lointaine des caraïbes et son accent sonne chaleureusement à l'oreille même si souvent elle ne mâche pas ses mots.

Elle est parfaitement consciente de ce que l'on attend d'elle, même si la plupart du temps elle reste naturelle, il lui arrive de connaître des moments de doute et de désespoir face à cette cicatrice encore douloureuse. Lorsque ces bouffées négatives l'envahissent, elle trouve refuge auprès des divinités qu'elles prient . Au bout du compte Theo est une sorte d'enfant ayant trop vite mit les pieds dans un monde d'adulte. Elle rechigne quelque fois à se comporter en adulte préférant vivre dans sa bulle en se coupant de ce qui l’ennuie

Cela dit, malgré son apparence fragile, elle peut très bien se révéler extrêmement froide et pragmatique. C'est d'ailleurs un contraste effrayant et peu sont les gens à avoir été témoins de sa logique. Dotée d'une mémoire et d'un sens de déduction plutôt aiguisés, elle n'est pas qu'une vulgaire sauvage !  Elle n'est pas toujours de bonne composition, souvent capricieuse même, elle ne se laisse plus gouverner par les hommes jugeant être capable de leurs prouesses et le prouvant un peu plus chaque jours.

Déterminé, c'est une fonceuse, avec elle, c'est marche ou crève. C'est aussi une jeune femme qui aime faire la fête et elle en profite dès qu'elle le peut. Toutefois, c'est une très bonne amie, une agence matrimoniale à elle toute seule, et une grande pacifiste même si elle aime à faire croire qu'elle peut d'un seul regard vous jetez le mauvais œil. Mais Théo n'ai pas qu'un fleuve tranquille, elle peut s'agiter et devenir une mer déchaînée aussi subitement qu'une traînée de poudre, il suffit de la voir en colère pour que nous passe l'idée de ne jamais la contrarier, car les colères de Theo sont explosive en règles générales.. Vous comprendrez donc que derrière ce beau sourire qui vous accueille chaque jour dans l'immense bibliothèque, sommeille un typhon dévastateur...




Comment as-tu vécu la guerre ?
Sensuelle et lascive... Voilà les premiers mots qu'on pourrait dire en apercevant cette métisse au détour d'un couloir de Poudlard. Comme la plupart des jeunes sorciers c'est à l'âge de onze ans qu'elle reçu son précieux sésame pour intégrer la merveilleuse Poudlard !  Si la plupart des sorciers de naissance n'attendent que cet instant dans leur jeunesse. Théodora ignorait tout de cette magie avant que cet étrange volatile au plume blanche frappe de son bec dorée les carreaux de la demeure coloniale ou elle habitait avec sa mère..

Théo était une enfant pleine de vie qui aimait arpenter les rives du bayous avec ses amis moldus. Les insectes et les serpents n'avaient aucun secret pour elle. Elle passait des heures dans la tiédeur moites de la fin d'été à rêvasser les pieds dans le vide, assise à califourchon sur la branche morte du vieil arbre de la propriété.

Théodora ne connaissait que très peu son père et rare était les visites de cet homme élégant. A son souvenir il était grand et maigre avec son petit bouc sombre. Il se nommait Théodore ce qui expliquait le prénom qu'elle portait mais la séparation de ses parents étaient une énigme pour elle !

Sa mère était une moldue bien étrange versé dans la religion et la magie des esclaves africains dont elle était une fière descendante. Le soir elle n'allait pas à l'église conventionnellement, elle retrouvait un vieil entrepôt ou les gens dansaient autour d'un immense feu priant des divinités païennes à la recherche de la bienveillance de ses êtres supérieurs. Les rituels vaudoos et les grigris n'ont aucun secret pour elle et pourtant elle n'entendait rien à la véritable magie, un choc de culture pour la petite Théo quand elle arriva à Londres et se dirigeait vers l'école qui l’accueillerait pendant plusieurs années de sa vie.

Elle arbora les couleurs de Serdaigle et eut quelques amis, même si au début de sa scolarité, elle n'était qu'une tête de mule sauvage et bornée! Le dépaysement était totale pour la petite métisse qui ne savait pas comment répondre aux questions de sa maman qui voyait d'un très mauvais œil l'apprentissage impie dût aux origines farfelues de son ex-mari.. Théodora rencontra plusieurs fois le grand prêtre de la congrégation de Bâton Rouge qui interrogea les Loas et celle-ci restait silencieuse comme des carpes !  Les dieux ne trouvant rien à répondre et sans doute y avait il un peu de mensonge et de fourberie dans les démonstrations musclées de l'invocation des dieux lors de ses soirées de prières... ses rituels et ses chants .... même si certaines choses pouvait être inexplicable !

C'est à l'âge de 14 ans que Théodore décida de présenter sa fille à sa famille, Théodora passa les plus belles vacances d'été de sa vie en France. Elle arpenta les vieilles pierres et fit la rencontre d'une de ses cousines Lou ! C'est à ce moment que la petite métisse comprit qu'elle devrait toute sa vie naviguer entre deux mondes complètement différent. Elle perpétua en vieillissant la religion de sa mère et étudia plus sereinement  trouvant un certain équilibre entre le monde magique et le monde moldu. Une fois devenue Archeomage elle quitta l'école et s’engagea dans une recherche spirituelle pour apprendre chez les sorciers la véritable magie africaine baignant quelque temps dans des magies plus sombre et des savoirs occultes un peu oubliés... Elle aurait pu se perdre en route mais jamais elle ne succomba à l'appel des puissances sombres même si celle-ci était terriblement tentante.. La magie noire avait ses limites et par prudence elle préféra ne pas les ignorer...  

Elle ne participa pas ouvertement à la seconde montée en puissance de Voldemort, suivant grâce aux hiboux, la guerre qui faisait rage. Théodora n'avait pas voulu combattre mais l'homme qui faisait battre son cœur lui prit part à la guerre sorcière. Pendant ses sombres années, Théodora perdu quelques amis, même si l'appel de la vengeance devînt insistante, elle résista continuant de poursuivre sa quête de savoir. Elle disparut de la vie moderne pendant quatre ans, personne ne comprenait son besoin de s'isoler. Elle quitta son domicile et son compagnon de l'époque. Elle s'installa dans une forêt sauvage en Amazonie poursuivant ses recherches sur la vieille magie. La découverte de vieux écrits intriguant fortement la jeune sorcière, elle se lança sur la trace des artefacts magiques dont parlaient ses vieux manuscrits.

La mort faucha sauvagement le compagnon de Théodora, il avait choisit de combattre les Mangemorts auprès de Dumbledore. Dereck avait succombé violemment à un sort impardonnable. Un hiboux sombre apporta la nouvelle à l'Archéomage. Théodora aurait dût quitter sa vie d'ermite et rejoindre au plus vite le continent, elle ne le fit pas noyant sa peine dans la solitude et se plongeant encore plus dans son expédition au fin fond de cette forêt amazonienne. Certains amis venaient lui rendre visite sur de courte période mais Théo n'était guère loquace, toujours plongeait dans ses notes et ses bouquins de langages magiques.

C'est un soir d'orage qu'un sorcier grisonnant vînt la trouver et lui exposa l'existence d'une jeune organisation qui avait besoin de ses talents. Théodora au début réticente, finit par écouter ce que le vieil homme voulait lui dire. Une longue discussion et le besoin de rendre justice à la mort de Dereck eut raison de ses barrières. Théodora ne connaissait pas le sorcier qui se tenait face à elle, mais lui savait tous d'elle. Wayne Stevenson était un ancien ami de Dereck. Le sorcier barbue était envoyée par le ministre de la magie, ils avaient vraiment besoin d'elle !


Théodora étudia longuement la proposition avant de rejoindre le projet : The OWL. Plus rien ne la retenait à cet ancien monde en ruine. La mort avait sauvagement arrachée la vie de l'homme qu'elle avait quitté pour son travail, il ne restait de lui que quelques photos.... des lettres et le souvenir d'un dernier baiser échangé avant qu'elle ne quitte définitivement Londres.... Théodora décidait de se rendre utile pour le ministère, enfin à sa manière. les recherches de la sorcière érudite intéressait le ministre et le département des mystères....





Comment es ta vie aujourd'hui ?

Le retour à Londres fût douloureux pour la jeune femme et elle n'eut jamais le courage d'aller fleurir la tombe de Dereck, il lui manquait tant. Les yeux emplit de tristesse de la belle métisse se durcir le jour où elle rencontra le meurtrier de Dereck. Le besoin de justice et l'envie de protéger, poussaient la jeune femme à intégrer The Owl. Un voile secret venait de s'ouvrir à ses yeux. Elle rencontra les membres et étudia avec eux le dossier épineux de la magie noire et de la montée de The Veil. Pendant plus de cinq ans , elle fouilla, scrutant chaque pierre, chaque vase chaque monticule de terre. Elle évolua au sein de l'organisation commençant a également former les nouveaux arrivants. Le savoir, le besoin d'agir efficacement, elle ne se considérait pas comme une meneuse, mais elle devait bien l'admettre, elle avait ça dans le sang !


C'est ainsi qu'elle débarqua il y a un peu plus d'un an devant les portes de l'école qui l'avait vu grandir. Un hibou de sa cousine lui apprenait qu'une place était disponible au sein de la prestigieuse école qu'il l'avait vu grandir. Un peu fatiguée de ses longs voyages, elle décida de faire une longue halte. Elle fût accueilli par la nouvelle directrice avec qui elle eut un long entretien. Personne ne devait connaître le véritable but de sa présence au sein de l'école des sorciers et c'est tout naturellement que Minerva se lia au secret, prête à protéger son ancienne élève !

Quand elle y songe maintenant elle rit encore de l'étonnement de la vieille dame, quand elle brandissait plus jeune, le petit sac de cuir contenant une mixture odorante pour la protéger des mauvais esprits. Les deux femmes parlèrent du passé autour d'une tasse de thé à la bergamote et de quelques biscuits sucrés. Théodora n'avait rien perdue de sa fougue de première jeunesse et elle ne perdait pas de vue non plus sa religion personnelle.. Elle devenait ainsi la nouvelle bibliothécaire de la prestigieuse école. Elle est en place depuis une année et souvent, on pouvait l'entendre murmurer entre ses dents vouloir arracher la langue ou les yeux aux élèves bien trop bruyants à son gout dans le temple littéraire où elle avait élu domicile....

Théo sait ce qu'elle risque et veille farouchement sur ses petits secrets. Une chance pour elle que les hiboux ne sont pas encore contrôlés ! Elle veille dans l'ombre comme Wayne le lui a enseigné et espère protéger les jeunes sorciers de ce nouveau mal. Elle n' était plus une simple intellectuelle, en plusieurs années, elles avaient acquis de l'expérience. Elle était lointaine l'époque ou elle regardait la grande salle avec des yeux emplit de surprise, elle était devenue maintenant une femme et une guerrière !  




Qui es-tu ?
Je suis Vorpaline  Hellooow .
©LUX VITAE

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit est Sombre, mais l'Amour l'éclaircira toujours. || Ft Douce Orchidée
» ANASTASIA - Attention à cette silhouette envoûtante, on croit voir passer un ange mais c'est l'enfer qui vous tente.
» Alek *Attention à cette silhouette envoûtante, on croit voir passer un ange mais c'est l'enfer qui vous tente.
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» GEM' - AGATE - ELEA ϟ Y a des jours comme ça où t'as envie de jouer le super-héros ϟ


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Quai 9 3/4 :: Le choixpeau magique :: Les dossiers acceptés-