Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 28 Novembre: Attention un recensement est en cour et prendra fin le jeudi 1 décembreRecensement
Le 28/11 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


Sioban ¤ Do you suppose she's wildflowers ?




une sorcière
Date d'inscription : 08/02/2015
Cursus/Métier : Fleuriste au Scarecrow Flowers.
Localisation : Chemin de Traverse
Humeur : Divergente


Je suis une sorcière

Sioban ¤ Do you suppose she's wildflowers ? écrit 31.10.15 11:20

Sioban Ruby Pratt, 22 ans
Feat Ksenia Solo



Mon identité...
Je me nomme Pratt Sioban et j'ai actuellement 22 ans. J'ai vu le jour dans la charmante ville de Londres, le 19 octobre. Mon père étant un sorcier et ma mère une sorcière, je suis donc une sang-pur. Je suis actuellement élève en douzième années de protection magique. Ma baguette est en bois d'aubépine et son cœur est celui d'un Magyar à pointes.




Comment es-tu dans le miroir ?
De loin, Sioban n'est pas de celles que l'on remarque et que l'on piste, tant sa beauté est éclatante, mais de près c'est une autre histoire... La jeune femme est plutôt atypique avec son look moldu. Mais très sûre d'elle en publique, elle assume complètement sa physionomie, de même que les traits de son visage. Qu'ont-ils pour tant l'emplir de fierté? Je vais vous l'énoncer présentement. Sio est une femme bien faite pour son âge, elle a des mensurations tout à fait idéales. Peu corpulente, menue même, son corps est légèrement cambré, ce qui fait ressortir ses fesses (d'une fermeté à toute épreuve, bien arrondies) ainsi que sa poitrine (bien développée, elle remplit aisément un balconnet). Ces formes aguicheuses sont montées sur une paire de jambes, tout en muscles, fines et élancées, d'une longueur impressionnante. Elle chausse du 37. Mesurant un peu moins d'un mètre soixante-dix, elle est capable également d'une agilité proportionnée à sa taille et à ses compétences, c'est-à-dire toute relative. Jusque là, me direz-vous, c'est normal d'être imbu de soit-même, même pour une fille de sa condition (!)...

Passons à ses signes morphologiques distinctifs. Commençons par ses cheveux, si vous le voulez bien. Mais justement, par où commencer...? Par leur longueur? Par leur couleur...? D'un noir d'encre, intense, elle aime les laisser aller librement le long de ses épaules et de son dos. Très fins d'apparence, ils sont également très épais de texture lui permettant de les coiffer à sa guise. Passons ensuite à son visage. En forme de coeur, il se dessine une fossette sur sa joue droite quand elle sourit. C'est très mignon à voir. Son front est plutôt restreint, mangé par une longue frange, tombante plus bas que ses yeux, qu'elle coince généralement derrière ses oreilles. Sa peau est douce et lisse, pâle comme la porcelaine. Attardons nous ensuite sur ses yeux justement... un bleu céruléen qui se fonce en hiver et s’éclaircit les jours de grand soleil. Il n’est pas rare que l’on craigne de la regarder dans les yeux, de peur d’y voir des choses qui dépassent l’entendement, alors que ce sont de simples yeux. En amande, gardés par de longs rideaux de cils. Ils détonnent d'autant plus que la peau de Sio est très pale. Entre ses deux yeux, il existe un nez! (Sans blague? n_n) Un petit nez, non pas en trompette, non pas retroussé, non pas aplatit... Un nez tout simplement. Sous son nez, sied une paire de lèvres charnues. D'un rouge sang quand elle est au chaud, d'un bleu poudré quand elle a froid.

Sioban était faite pour protéger, à son petit niveau. Charismatique, elle est une très bonne oratrice, elle sait comment faire plier ceux qui sont hostiles à ses décisions et les convaincre de l'épauler, alors qu'ils étaient d'un avis tout autre. Son rôle lui tient à cœur, elle le prend très au sérieux. Bien qu'elle ne soit pas toujours sérieuse elle-même...

Il est difficile de prévoir ses réactions, ne respectant pas de schéma commun, la noiraude trace sa voie en fonction de ce qui lui semble juste. Elle ne cède de terrain à personne, ne se laisse jamais marcher sur les pieds et s'assume complètement, ainsi que son caractère, parfois problématique. Souvent, elle pense que le problème vient des autres et pas d'elle...

Elle n'est pas du genre à déléguer les tâches qui lui incombent, aussi ingrates soient-elles, et fait tout son possible pour garantir la santé et la prospérité de tout les gens qu'elles aiment. Sio est quelqu’un de très pointilleux, elle aime à ce que tout soit parfait, le moindre petit détail compte… Particulièrement la concernant. Au niveau des autres, elle est déçue rapidement par eux selon leurs gestes, leurs attitudes. Ce n’est pas le genre de personnes à pouvoir se lier avec des mendiants ou des gens de mauvaises images… Elle évite soigneusement ce genre de fréquentation, cela risquerait de salir son image. Certains voient en elle le malheur, d'autres totalement l'inverse. Elle peut être la meilleure amie et la pire ennemie en même temps. Étant manipulatrice à ses heures, l'audace ne manque surtout pas chez elle. Capable d’un sang froid à toute épreuve en situations de crises, normal quand on a une grand-mère comme la sienne.

Pour elle, céder à la colère et ne pas la retenir est une preuve de faiblesse; et elle renie la faiblesse. Ne jamais se presser pour accomplir quelque chose, car si l'on perd cette patience et son sang froid, tout peut finir tellement rapidement…

Sio semble sans doute un peu volcanique mais pourtant une artiste se cache sous ce verni épais. Depuis son plus jeune âge, elle ne cesse de jouer du violon, elle éprouve une véritable liberté lorsque son archet glisse sur les cordes de son stradivarius. Sio chante aussi à ses heures perdues mais peu de personne ont déjà eu la chance d'entendre sa voix et ses chansons. Elle aime à s'isoler sur les toits contemplant ainsi la nuit et les étoiles, elle peut ainsi encore s'évader quand tous lui semble trop lourd à porter.





Comment as-tu vécu la guerre ?

La guerre des sorciers est pour la jeune femme, un événement historique plus qu'autres choses. Elle était encore petite à cette époque. Incapable de comprendre les bouleversements qu'il pouvait se jouer dans les rues. Pourtant sans le savoir ses propres parents, choisir un nom d'espoir pour cette jeune fille qui connaîtrait la rudesses d'une éducation de sang-pur !

Sioban, drôle de prénom pour une drôle d'enfant... Elle est née à Londres, un soir de septembre, ou le fog avait, comme à son habitude, envahit et enveloppé la plupart des rues de la capitale. Il ne se passa rien de palpitant pendant son enfance, elle était aimée de ses parents même si les paroles qui fusaient entre ses deux adultes n'étaient pas des plus sincères, elle était la fierté de sa grand-mère, une femme avide de pouvoir et traditionaliste jusqu'au bout de ses ongles. Sioban n'aimait pas cette femme qui s'accaparait la brunette dés que possible, lui bourrant le crâne de bêtise et de haine mais malheureusement elle façonna doucement cette petite demoiselle comme de la terre glaise. Sioban était une sang pur, elle se devait donc de respecter toutes les attentes de sa chère famille. Il fut facile pour Ruby d'amadouer la jeune Sioban, elle lui offrait tous ce qu'une enfant de sorcier pouvait désirer. Elle devint froide et cassante envers ceux qui n'était pas de son rang ....

À 11 ans, Sioban fit son entrée a Poudlard et là encore rien de très intéressant ne se passa dans cette petite vie bien trop parfaite. Elle évoluait et grandissait dans la sphère aisée de la famille Pratt, elle était loin d'être bête donc ne s'acharnait pas forcément sur toutes les matières, elle en négligeait certaine, mais en règle générale, ses résultats étaient loin d'être catastrophiques. Pourtant avant cette nouvelle rentrée le petit monde édulcoré et doux de la petite demoiselle, se couvrirent lentement de nuage gris...

Un scandale éclata enfin une vérité ancienne remonta brutalement à la surface et éclaboussa la jeune femme. Son père Deniel lui avait caché une chose très importante : elle avait un demi-frère ! Sioban encaissa sans broncher apprenant ce même jour que ses parents ne s'étaient jamais vraiment aimé et qu'il n'avait fait que suivre l'obligation matriarcale. Son petit monde sucré prit une saveur bien amère, elle hurla, pleura puis garda le silence de longues heures avant d'implorer ses parents de pouvoir vivre chez sa grand -mère... Deniel refusa ce caprice et ordonna à sa fille de faire des efforts pour apprendre à connaître  le petit Thimoty...

L'été se déroula presque normalement, Sioban tenta de chasser de son esprit les horreurs qu'elles avaient entendu sur sa grand-mère. Elle parla à la vieille femme aigrie qu'il lui interdit de se mettre en contact avec "ce petit bâtard " mais la curiosité l'emporta et la noiraude décida d'en apprendre un peu plus sur ce frère qu'elle ne connaissait pas, elle avait déjà croisé le jeune Serpentard de nombreuses fois, mais n'avait jamais daigné lui apporter de l'importance. Tout cela devait changer après tout, ils étaient le fils de son père ! ....

Mais la famille Pratt n'était pas une famille qu'il fallait souiller avec la présence d'un petit bâtard ! Ruby était une femme froide et sèche, elle ne supportait ni les scandales, ni les sorciers moldus. La vieille bique prit les choses en main et passa devant le tribunal magique, Sioban ne devait plus vivre sous le toit de ses parents. Il n'était pas de bon parent pour sa petite fille et elle refusait que cette future héritière saccagent les préceptes de la famille en s’acoquinant avec des inférieurs.  L'argent et la réputation achète tout ou presque. L'affaire dans le sac, Ruby devînt la tutrice de la jeune Sioban.....  




Comment es ta vie aujourd'hui ?


Tout n'était qu'apparence dans ce monde d'opulence et de faste. Ruby m'avait recueillit et j'étais une princesse dans un château de cristal. Hélas le rêve vira au cauchemar quand je fis la rencontre d'un des fils Lavann. Ruby aimait bavarder avec Vicrayn et pendant la plupart de mes vacances scolaires, je fréquentais l'imposante demeure des Lavann ainsi que es enfants.... Si j'avais pu me douter de ce qu'il me ferait je ne lui aurais jamais ouvert la porte !

Je me souviens encore de ses passages furtifs dans ma chambre et cette sensation étrange qui me souillerait toujours.... Ce chien avait volé ma pureté ! Le premier saccage de mon innocence ce déroula alors que je venais de fêter mon quinzième anniversaire. Je sens encore cette main sur ma joue et ce regard que je n'oublierais jamais. Il m'appelait sa petite princesse, il pleuvait cette nuit là. Dans le noir de cette grande chambre aux rideaux bleutés il m'ôta mon innocence sans aucun regret, il resta doux, mais n'arrêta pas, même lorsqu'il entendit mes sanglots, et que le sang imbiba mes draps.

Mon parcours scolaire ne laissa jamais rien transparaître de l'accident à l'intérieur de l'imposante demeure Londonienne. Ruby m'interdit de dévoiler la vérité et Vicrayn détruisit le problème à la source.... je ne savais pas ce que cela signifiait mais je ne revis plus jamais le violeur ! Élève très studieuse, j'aimais à me perdre dans la musique, car c'est bien connu la musique adoucit les malheurs. C'est au passage de la fin de mon adolescence que mon caractère bien trempé prit naissance. Je gardais toujours ce secret horrible au creux de mon âme d'enfant. Secret qui lentement ensevelissait mon bon côté, la colère, le dégoût de ma personne, je restais une jeune fille de bonne famille d'une rare candeur même si je n'avais plus rien d'innocent mais ça personne ne le savait après tout. Et puis, j'avais trop honte d'avouer ce qu'il c'était passée dans cette maison.

Ma haine se transforma en méprit et en méchanceté gratuite, je détruisais avec un certain plaisir, les esprits faibles. Mais les jeux d'enfants n’inquiète jamais les adultes. Mon mal être faisait de moi, une vipère qui se nourrissait des ragots et qui aimait blesser mentalement. Je n'ai jamais été violente physiquement avec mes victimes scolaires. Et je suis certaine que je dois encore hanter l'esprit de certain rouge et or.

La popularité c'est bien, je traîne souvent avec Tara et Skylar, nous sommes un peu les reines dans les couloirs, sous nos regards de velours se cachent de vénéneuse pensée. Les années ont filaient et déjà se profile pour moi bientôt une nouvelle étape de ma vie. Cette rentrée est bien particulière pour moi, j'ai presque achevé mon cursus universitaire encore un peu de patience et je deviendrais Auror comme mon père.




Qui es-tu ?
Une admin de ce charmant forum
©LUX VITAE

........................................
AGE QUOD AGIS !  

©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» [ Cours I ]
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]
» ~ I don't like you, but I suppose you know that. [PV]
» L'étudiante, l'amie, la stagiaire


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Quai 9 3/4 :: Le choixpeau magique :: Les dossiers acceptés-