Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 28 Novembre: Attention un recensement est en cour et prendra fin le jeudi 1 décembreRecensement
Le 28/11 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


James St Lucas - Un sorcier de l'ombre




le Fondateur & un Sorcier Recherché
Date d'inscription : 22/05/2014
Cursus/Métier : Détective magique
Localisation : Dans mon bureau
Humeur : Tendu


Je suis le Fondateur & un Sorcier Recherché

James St Lucas - Un sorcier de l'ombre écrit 19.11.15 17:32

James Saint Lucas, 36 ans
Feat James McAvoy



Mon identité...
Je me nomme James Saint Lucas et j'ai actuellement 36 ans. J'ai vu le jour dans la charmante ville de Misty Hill, le 27/09/1979. Mon père étant un sorcier sang-mêlé et ma mère une sorcière née moldue, je suis donc un sang-mêlé. Je suis actuellement détective sorcier. Ma baguette est en bois de chêne blanc et son cœur est une plume d'hippogriffe.




Comment es-tu dans le miroir ?
James Saint Lucas n'est pas un être des plus sociales. Depuis toujours, il s'est senti à part. Vous ne devez pas comprendre qu'il n'a un quelconque sentiment de dédain envers autrui, mais plutôt qu'il n’apprécie pas forcement les personnes l'entourant en raison de leur ignorance. Un dicton énonce que les imbéciles sont des bienheureux. Malheureusement pour James, il n'a jamais fait parti de cette catégorie. Ces parents étaient des sorciers respectés et aux qualités certaines. Des dons qu'il a su récupéré et utilisé pour se démarquer de la foule.
Si jamais vous devez qualifié James en deux mots, vous retrouverez les termes chevaleresque et justice à de nombreuses reprises. Il n'a pas peur du danger. Les lois sont pour lui une limite qu'il doit parfois franchir afin de protéger des innocents alors que le ministère et ses Aurors ne sont pas là. Il a ainsi du faire face à de nombreuses convocations au magenmagot, mais ses connaissances dans le monde sorcier et ses actes de bravoure lui ont toujours permis de s'en sortir. Vous pouvez essayer de le battre à n'importe quel jeu qu'il aura déjà la solution. Vous prévoyez deux coups d'avance, il en aura dix. C'est un génie comme on en a rarement vu.




Comment as-tu vécu la guerre ?
Les deux années qui suivirent ne furent pas des plus agréables. Ma 7ème année fut la plus difficile avec l'arrivée d'Ombrage. Je ne peux qualifier cette personne de sorcière talentueuse. C'était une bureaucrate, un type de personne que je n'apprécie pas particulièrement. Elle n'avait aucune passion pour la magie. La seule chose qui l'intéressait était le respect des mœurs et du règlement. Nous étions avant tous des humains, la vie à Poudlard est quelque chose d'agréable et d'important pour les jeunes sorciers. Elle ne faisait que la rendre insupportable avec ces décrets absurdes dont le seul objectif était de prendre la place de Dumbledore. Elle ne parvint pas à ses fins et le ministère finit par reconnaître ses erreurs. Je souhaitais devenir Auror, mais je ne voulais pas obéir à des bureaucrates stupides. J'étais un jeune talentueux, le monde s'ouvrait à moi. Si je voulais continuer à suivre la vie que je désirais alors je n'avais pas le choix.

Je partis durant une année à travers le monde afin de me renseigner sur la magie animiste. Je revins rapidement en Europe afin d’enquêter auprès des sorciers érudits vivant à Brocéliande, une forêt magique où de nombreux druides vivaient autrefois. Mes parents m'avaient appris les liens que notre famille avait avec les anciens druides. Je souhaitais ainsi développer une magie proche de la nature afin de parfaire mes sortilèges.
Je revins en Grande-Bretagne suite à cette année afin d'aider l'ordre que j'avais rejoins. Je désirais les aider par mes talents et surtout permettre la chute de Voldemort. L'année ne fut pas aisée, je vis de nombreuses connaissances mourir face aux mangemorts. Des amis, des proches et mes parents moururent en combattant fièrement. Cela ne fit que renforcer ma détermination. J'étais à Poudlard lors de la grande bataille. Je vis ma meilleure amie mourir durant le dernier assaut des forces du mal. Elle avait deux ans de moins que moi. Désirant un monde de paix, elle s'était battu de toutes ses forces, mais les sorts de protection ne pouvaient repousser le sort de mort. Elle fut frappé de plein fouet et s'effondra sans vie. Quelques secondes plus tard, Voldemort chutait à son tour terrassé par son propre sort.

La seconde guerre était terminée, j'avais perdu une grande partie de mes amis, mais aussi mes parents. Je n'avais plus personne. Afin de me recueillir, je partis de longue année pour méditer à Brocéliande afin de devenir un aussi grand sorcier que Dumbledore l'avait été. Je ne souhaitais que la paix et la justice pour tous.




Comment es ta vie aujourd'hui ?
Aujourd'hui... Je me regarde dans le miroir afin de me remémorer l'ensemble des événements ayant eu une influence importante sur ma vie actuelle. La période à Brocéliande était des plus agréables. J'ai pu faire le point sur mon jeunesse et sur l'homme que je désirais devenir. Un vrai travail personnel quasi obligatoire après les chocs reçus durant la seconde guerre des sorciers. Je ne compte pas le nombre de personnes mortes devant mes yeux. Ce n'est pas quelque chose d'anodin, je n'ai pas forcement les mains propres non plus. J'ai entraîné la chute de nombreux mangemorts se rompant le cou quelques étages plus bas. Je n'ai pas de regret, si jamais c'était à refaire, je le referai, mais j’espérerais y rester. Il est très dur de survivre à cela et de voir tant de personnes mourir. Je me bats aujourd'hui pour ces personnes et je continuerai tant que la vie m'animera.
Il est intéressant de parler d'animer étant devenu un sorcier animiste à la suite de ma formation auprès des animistes de Brocéliande. J'ai pu par la suite parcourir de nouveau le monde afin de faire des recherches sur les anciennes magies. Elles sont aujourd'hui si peu présente en raison d'une méconnaissance des arts passés. Malgré la recherche active d'artefacts anciens, des reliques pouvant changer le monde sorcier. Cette folie qui embrassa le monde sorcier britannique est inquiétante.

Cela m'amène à parler de la tache qui occupe mon existence. J'ai rejoins l'organisation The Guardian sur la demande d'un sorcier animiste. Celui-ci ayant malheureusement péri dans les récentes exactions de The Veil. J'ai du montrer mes connaissances magiques et mon talent face à dix autres concurrents pour le poste. J'ai pu ainsi faire le point sur mon art animiste qui était neuf à l'époque. Cela remonte à dix ans si je m'abuse. La surprise fut de taille car bien que de bons sorciers, ils étaient pour la plupart des pratiquants classiques de la magie. Ils ne cherchaient pas à l'étudier et à la comprendre, mais juste à l'utiliser. J'en avais connu quelques uns durant mes années à Poudlard.
Le résultat fut sans appel et je devins le nouveau Lancelot. Ils subirent tous un sortilège d'amnésie afin qu'aucune information ne filtre sur l'organisation. J'en recroisais quelques-uns, mais ils ne se souvenaient pas de moi outre les années à Poudlard.

Mon comportement me créa quelques accroches avec le ministère de la magie et les Aurors, mais mes connaissances auprès du Magenmagot me permirent d'échapper à quelques séjours à Azkaban. En effet, je suis intervenu de manière musclé face à des mages aux attentions parfois non louables, mais l'état où ils furent retrouvés ne plus guère aux Aurors. Il y a aussi les fois où j'en ai désarmé quelques-uns, prouvant ainsi leur incompétence. On me proposa justement de rejoindre leurs rangs, mais je refusais préférant conserver mon indépendance et me souvenant l'utilité des Aurors durant le seconde guerre sorcière. Je préfère suivre ma vie en tant que détective magique. Cela m'aide à m'enrichir intellectuellement et à résoudre des énigmes nourrissant mon intellect. Parfois, des enquêtes me rapprochent d’éléments intéressants en tant que membre de The Guardian. J'en informe alors mes collègues et Arthur qui prennent les mesures adéquates et m'informent en retour si jamais ils ont besoin de mon aide.




Qui es-tu ?
Je suis le fondateur de ce petit fofo. J'ai 23 piges et je suis un très grand fan de l'univers Hp excited
©LUX VITAE

........................................
men made madness and the romance of sadness.
C'est bizarre cette sensation, vous savez quand à chaque instant une seule et même image se place devant vos prunelles. Cette image, qui jamais ne change, ce même visage qui reste là inopinément. Ces yeux qui vous plonge dans un délicieux rêve et ce sourire qui vous transporte '' sur une autre planète ''. Cet ange, qui vous donne le courage d'affronter la vie quoi qu'il puisse arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roi Sorcier sur Ombre Aîlée.
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Lendar Elendïl [Sorcier]
» Nouveaux profils : Roi-Sorcier et Bouche de Sauron
» Peinture : Roi Sorcier sur Ombre Aîlé ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Quai 9 3/4 :: Le choixpeau magique :: Les dossiers acceptés-