Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 11 Décembre: Recensement achevé de nombreux postes vacants sont à nouveau disponible !! Nous cherchons en priorité la seconde dirigeante de THE VEIL et les leaders de l'ORDRE DU PHENIX
News du 22 Décembre: Nouvelle vidéo du forum !!!
Le 11/12 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


Saturday evening - FT. Sioban




un sorcier
avatar
Date d'inscription : 30/10/2014
Cursus/Métier : sans emploi

Je suis un sorcier

Saturday evening - FT. Sioban écrit 07.12.15 22:16

Saturday evening
Sioban & Willian






J'aime le samedi. Avec le mercredi et le dimanche, c'est l'un de mes jours préférer de la semaine. Le mercredi parce que c'est généralement le jour où je donne rendez-vous à Annabeth dans le parc. Les deux autres parce que c'est la fin de semaine. Après une bonne semaine remplit de cours longs, intéressant pour les uns, nulle pour les autres, le week-end est bien mérité. A l'heure qu’il est, les autres verts et argents sont très certainement en train de manger. En ce qui me concerne, j’avais déjà dîné. Je m’étais arrangé pour le faire à l’heure où mon hibou devait m’apporter l’édition du soir de la gazette des sorciers. Durant la journée qui vient de s’écouler, j’avais employé mon temps libre à aller me balader. Je n'avais pas eu envie d’aller à la bibliothèque, ni rester dans la salle commune avec la tête plonger dans les livres. Pour une fois que ce n’est pas le cas. Après le dîner, je suis directement retourné à la salle commune. Salle commune est presque vide. Je me suis posé près du feu où je réfléchissais à ce que pourrait bien faire de ma soirée. Je ne compter pas aller dormir de suite. L’année vient à peine de commencer et en plus de ça, demain c’est dimanche. Me connaissant, je ne trouverais pas non plus le sommeil de suite. En attendant savoir quoi faire, je prends ma gazette et enlève la ficelle avant de dérouler cette dernière. Je feuilletais alors l’édition du soir. Je m’étais abonné à la Gazette depuis quelques années maintenant, parce que s’était plus pratique pour moi. J’aime bien la lire, c’est même le seul journal que je lisais régulièrement. Je n’aimais pas sorcière Hebdo et avait beaucoup de mal à apprécier Le Chicaneur. Mais les goûts et les couleurs ne se discute pas, n’est-ce pas ce que l’on dit ? En tout cas, on peut dire que j’étais très bien installé sur un fauteuil près du feu. Celui-ci réchauffer bien la salle et moi également, par la même occasion. Il ne faisait pas encore très froid, mais les températures allées bien vite chuter, comme chaque année. C’est toujours la même chose.

........................................
L O V E ~ "L'amour consiste à prendre soin de l'autre, à s'inquiéter de lui, à le respecter et à essayer sans cesse de le connaître davantage." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une sorcière
avatar
Date d'inscription : 08/02/2015
Cursus/Métier : Fleuriste au Scarecrow Flowers & Herboriste
Localisation : Chemin de Traverse
Humeur : Divergente


Je suis une sorcière

Re: Saturday evening - FT. Sioban écrit 07.12.15 22:57

Saturday evening
Sioban & Willian






Le samedi, un jour comme un autre pour la noiraude, la rentrée était consommée et le travail avait reprit pour l'étudiante. Les professeurs ne leur faisaient guère de cadeau et la jeune femme ne perdait pas de vue son envie de devenir Auror.

Elle ne s'accordait que de rares moments rien que pour elle. Son rôle de marraine était plutôt chronophage, elle adorait sa petite protégée. Sioban avait fui la grande salle sur la pointe des pieds alors que le ciel devenait d'ancre, elle longea les couloirs s'arrêtant pour contempler les points scintillants qui s'éveillaient de leurs sommeils diurnes : les étoiles, elle aurait pu écrire sur elle des pages et des pages, petit astre lumineux solitaire dans cet espace si grand. Elle s'accouda sur une fenêtre regardant ce ciel devenue bien sombre, on ne percevait plus que les ombres menaçantes des arbres centenaires du parc. Rusard commençait à allumer les bougies des vastes couloirs et Sio s'éloigna avant de tomber nez à nez avec lui.

Ses talons claquant contre le pavé, elle ne rêvait plus que d'une chose s’isoler et offrir à cette nuit automnale, un peu de musique ! Les couloirs étaient déserts, elle savait que la plupart des élèves festoyaient encore dans la grande salle. Le silence de la salle commune et le crépitement du feu confortaient Sioban dans l'idée qu'elle pourrait s'adonner à son petit plaisir ici même, elle aurait pu chercher le stradivarius et s'exilait sur un toit, mais le froid était un peu mordant et il n'était pas question pour elle d'attraper froid.

Elle passa une première fois dans la salle sans prêter attention à la silhouette dissimulait derrière la gazette du sorcier. Aussi vive que la brise, elle se dirigea vers sa chambre et récupéra son précieux instrument. Un sourire sur les lèvres, elle caressa le vieux étui de cuir qu'elle tenait de sa mère. Il n'était pas facile pour elle de croiser le regard triste de sa génitrice qui ne supportait vraiment pas l'infidélité de son ex-mari. Les histoires de familles sont toujours si compliquées. Elle referma la porte de son dortoir et se glissa furtivement dans la salle commune déserte. Les tableaux la saluaient alors qu'elle prit place dans une petite alcôve loin des regards indiscrets. Ses doigts fébriles ouvraient le mécanisme fragile de son bébé. Il était là niché dans la soie pourpre comme endormie, amoureusement, elle l'extirpa de l'étoffe et le posa sous son menton avec une certaine délicatesse ses doigts saisir l'archet et elle entama sa complainte nocturne.
musique jouait par Sioban

Elle ne l'avait pas vu et encore moins entendu alors que les yeux mi-clos Sioban relâchaient la pression de cette semaine. Ses doigts pinçant les cordes et son archet dansant sur les fragiles cordes du violon. C'est au moment ou la gazette chuta sur le sol qu'elle comprit qu'elle n'était guère seule dans l'immense pièce, elle souleva le pan de tissus qui la cachait et aperçu son ami qui l'observait. Elle ne lui avait jamais dit qu'elle était musicienne encore un de ses nombreux mystères qui s'estompaient en ce début de nuit.

- Bonsoir Will

........................................
AGE QUOD AGIS !  

©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


un sorcier
avatar
Date d'inscription : 30/10/2014
Cursus/Métier : sans emploi

Je suis un sorcier

Re: Saturday evening - FT. Sioban écrit 23.01.16 22:22

Saturday evening
Sioban & Willian






Bien trop occupé à lire mon journal, je n'avais pas remarquer le passage de Sioban dans notre salle commune. J'avais encore moins remarquer qu'elle était revenu et qu'elle s'était posé pour jouer du violon. Chose d'ailleurs que je n'avais su. Entre nous, ma meilleure amie ne m'avait jamais dite qu'elle était musicienne ou violoniste. A défaut de l'avoir vu passer et repasser dans la salle commune, j'entendais parfaitement la musique qu'elle était en train de jouer. Une jolie et douce musique. Une musique également qui fait ressortir beaucoup d'émotion, sans doute. En tous cas, c'est ainsi que je vois - ou plutôt entend - la chose. Je ne me soucis pas de regarder qui joue, ni d'où ça vient. Évidemment, cette musique ne sort pas tout droit de ma tête, bien au contraire. Le faite est qu'il y a bien une personne en train de jouer violon dans le salle commune des vers et argents, mais je n'avais tout simplement pas remarquer cette personne, pas encore du moins. J'étais bien loin de m'imaginer qu'il s’agissait de Sioban. La journal finit par me filer entre les mains et tomber sur le sol. Quel bruit peut bien faire un journal qui tombe sur le sol ? Ça n'a rien de bien extraordinaire en fait. Cela ressemble plus à un bruit banal qu'à autre chose, mais ont peut pourtant aisément deviner qu'il s'agit d'un journal et non d'autre chose. Ce même journal qui me cacher depuis que j'avais commencer à le lire m'a permis en tombant à terre de voir clairement et distinctement la personne qui joue cette si jolie musique. Quel ne fut pas ma surprise lorsque je vis la jeune femme brune en face de moi. Sioban, ma meilleure amie, était donc l’interprète de cette musique. J'en suis encore tout étonner. En plus de ça, elle joue très bien ! J'ai un peu de ma à comprendre pourquoi elle ne le dis pas, surtout à moi. Je sais bien que nous ne sommes pas parti sur de bonne base tout les deux, mais cela à changer depuis. Pourtant, je ne lui en veux pas. Sioban avait sûrement ses raisons pour garder son talent secret. Je la regarde, je l'observe en train de jouer. Je ne peux pas m'en empêcher. Quitte à l'écouter, autant la regarder en même temps, non ? J'ai de la chance qu'elle ne m'est pas vu en train de la regarder. Pourtant, cela ne tard plus. Elle s'arrête de jouer lorsqu'elle voit que je la regarde.

"Bonsoir Sio. Je .. je ne savais pas que tu étais, enfin que tu jouais de cet instruments. Et désolé pour t'avoir couper dans ton élan, pour le journal et tout le reste. Tu joue très bien, tu le sais ça ?"

J'étais tout à fait honnête et sincère en lui disant cela. Ce sont des qualités qui se perdent, il paraît. Je finis par me pencher pour récupérer la gazette qui était à terre. Je la refermer. Il n'y avait plus rien d'intéressant à lire dedans. Du moins, pour moi. Je la pose non loin de moi.

........................................
L O V E ~ "L'amour consiste à prendre soin de l'autre, à s'inquiéter de lui, à le respecter et à essayer sans cesse de le connaître davantage." (+) AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une sorcière
avatar
Date d'inscription : 08/02/2015
Cursus/Métier : Fleuriste au Scarecrow Flowers & Herboriste
Localisation : Chemin de Traverse
Humeur : Divergente


Je suis une sorcière

Re: Saturday evening - FT. Sioban écrit 23.02.16 16:18

Saturday evening
Sioban & Willian






"Bonsoir Sio. Je .. je ne savais pas que tu étais, enfin que tu jouais de cet instruments. Et désolé pour t'avoir couper dans ton élan, pour le journal et tout le reste. Tu joue très bien, tu le sais ça"

La main souple de la violoniste se leva reposant l'archet sur ses genoux, elle fixa quelques secondes Will, elle ne lui avait jamais dit qu'elle jouait du violon et en cet instant, elle se sentait encore plus bête de garder cette passion secrète. Le serpentard ramassa sa gazette et la noiraude inclina la tête sur le côté, elle devait être sincèrement heureuse qu'il complimente son morceau. Sioban restait pourtant une  éternelle insatisfaite, elle jeta un oeil à sa partition et soupira longuement " Ce n'est pas grave Will, je ne suis pas si bonne que ça la preuve et que je n'arrive toujours pas être fluide dans mon mouvement entre ses deux notes ....."

Assise une jambe maintenant repliée, la jeune demoiselle fixa son ami et avec un petit air taquin demanda " Tu fais quoi enfermer dans la salle commune, tu aurais pu passer du temps avec Annabeth ! "

Sioban était pourtant l'héritière Pratt, mais le côté, j'écrase tout le monde ne s'appliquait pas envers ses amis et ses proches. Ruby en mangerait son chapeau si elle le savait. A cette image comique Sioban eu un petit rire malicieux. Elle tapota l'archet sur le haut de sa cuisse semblant réfléchir et ajouta "Tu as déjà prévue ce que tu vas faire de ton week-end  ? Pour ma part, je pense que je fais faire une petite virée en dehors du château, les aurors me filent des boutons ! "

Sioban retira le violon de sous son menton et le posa avec délicatesse dans l'étui, elle se leva ensuite et alla prendre place à côté de son meilleur ami, elle prit la gazette qu'elle avait posé et feuilleta les feuillets du journal, avec une certaine monotonie, la jeune femme s'ennuyait depuis les vacances de Noël, il ne se passait rien d'amusant et son besoin de bouger était sans doute également le trop-plein d'énergie de la jeune verte qui en ce moment avait un mal de chien à se concentrer.

........................................
AGE QUOD AGIS !  

©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
Je suis

Re: Saturday evening - FT. Sioban écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» saturday night kind of pink
» An evening in autumn [PV Hayden]
» Loterie thématique (S. Mermaid Hellys-Leänik , Saturday Archdeacon & M. Raphaël Grimaldi )
» SATURDAY NIGHT VOLDY-VER (bal - terminé)
» The Detroit Evening Journal


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Stade de Quidditch :: Sous-Sol & Rez-de-chaussée :: La Salle Commune des Serpentards-