Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 11 Décembre: Recensement achevé de nombreux postes vacants sont à nouveau disponible !! Nous cherchons en priorité la seconde dirigeante de THE VEIL et les leaders de l'ORDRE DU PHENIX
News du 22 Décembre: Nouvelle vidéo du forum !!!
Le 11/12 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


I'm here now || Erzalya




avatar

Invité
Je suis Invité

I'm here now || Erzalya écrit 05.01.16 9:16


I'M HERE NOW
ERZALYA & TIMÉO







Aujourd’hui, Timéo était d’excellente humeur. Il avait enfin un peu de temps libre pour aller voir sa meilleure amie. C’était un peu compliqué en ce moment pour eux de se voir puisqu’ils avaient tous les deux beaucoup de travail à faire. Ils avaient donc trouvé un moment où ils étaient libres. Et après une semaine sans se voir, il était évident qu’ils avaient beaucoup de choses à se raconter. Le jeune Serdaigle voulait savoir si son amie avait réussi son devoir sur lequel elle avait passé énormément de temps. À la sortie des cours, il se dirigea donc vers la salle commune des Serdaigle pour se préparer. Il était tellement content de retrouver son amie qu’il bouscula un élève de deuxième année dans les couloirs, « Excuse-moi ! » lui dit-il en se retournant à peine. Il souriait, il devait avoir l’air déjanté. Ses camarades devaient se demander ce qui n’allait pas chez lui.

En rentrant dans son dortoir, il repensa à la façon dont ils s’étaient rencontrés. Il avait rencontré Erzalya lorsque celle-ci été rentré en première année. Lui était déjà en deuxième année mais cela ne les avaient pas empêchés de très vite devenir proche. Et ils avaient vite compris qu’ils étaient pareils. Ils prenaient soin l’un de l’autre depuis toujours et Timéo n’aurait échangé sa relation avec Erza pour rien au monde. Elle et lui avait souvent des baisses de moral pour différentes raisons et être ensemble leur suffisaient. Il sortit de ses pensées pour enfiler des vêtements confortables. Il n’avait pas besoin de sa cape de sorcier pour aller à Pré-au-Lard. Il prit soin de ranger ses affaires personnelles pour ne pas déranger ses camarades de chambre. Timéo avait l’impression d’être à une fusée, il faisait tout extrêmement vite. Ils n’avaient rendez-vous qu’à une heure et il était seulement midi, mais peu lui importait il allait l’attendre dans le petit pub où ils avaient prévu de se rejoindre. Il pourrait ainsi lui commander sa boisson préférée : ils avaient l’habitude de se faire des petites surprises.

Le jeune Serdaigle sortit donc en trombe de sa salle commune et se dirigea vers le Hall. Mais en passant devant la Grande Salle, il croisa une des amies d’Erza qui s’approcha de lui en souriant. Elle lui dit que son ami lui avait dit de lui dire que finalement elle ne pourrait pas le rejoindre. Timéo fît la moue ; lui qui était si heureux de la revoir. Que se passait-il ? Pourquoi avait-elle décidé d’annuler leur rendez-vous ? « Où est-elle ? » demanda le jeune sorcier à la fille qui se trouvait devant lui. Elle li indiqua donc la position de son amie. Timéo la remercia et se mit en direction des serres où la botanique y était enseignée. Et comme prévu il y trouva sa meilleure amie, assise sur une des chaises en train de regarder une des plantes carnivores. À la vue de son visage, le jeune sorcier comprit tout de suite que quelque chose n’allait pas. « Salut Erza, que se passe-t-il ? Tu crois vraiment que m’envoyer une de tes amies est suffisant pour m’empêcher de venir te voir ? » lui dit-il timidement. Il se dirigea vers elle et s’asseya sur la table près de la jeune Poufsoufle en prenant garde à s’éloigner au maximum des plantes. Elle pleurait, « Je suis là maintenant ! » ajouta Timéo tout en lui souriant.
©LUX VITAE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: I'm here now || Erzalya écrit 07.01.16 11:52


I'M HERE NOW
TIMÉO & ERZALYA






La journée avait beaucoup trop mal commencée. J'avais à peine le nez dans mon jus de citrouille, en écoutant les gazouillis et les brides de conversations qui s'élevaient des table voisines. J'ai rendu mon devoir de potion juste après le petit déjeuner et je m'attends déjà à voir tomber dans la semaine à venir, ma copie avec une note encore plus moyenne que d'habitude. C'était comme si, peut-importe l'effort que je faisais, mes notes ne bougeait pas. Même avec l'aide Timmy, je n'arrivais pas à monter. Enfin surtout en potion, grâce à lui, j'avais gagné quelques points en métamorphose. C'est en sortant de mon cours de potion pour me rendre dans la serre de Botanique pour mon cours suivant que j'ai croisé Elohanne. « Erza ! » Commence-t-elle. « Alors tu avances dans tes notes ? Ou, tu es encore trop loin pour pouvoir faire aussi bien que moi pour tes ASPICS ? Ah non désolée, j'ai oublié qu'il n'y a que l'une de nous deux qui a hérité du talent familiale pour l'école. » Je secoue la tête en continuant mon chemin tout droit. Je ne voulait pas l'écouter plus et je la laissais partir avec ses amis si populaires. Je m'installe rapidement dans un coin de la serre. Je prends place face aux plantes, en essayant de deviner ce que nous avons de prévu pour aujourd'hui. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un vienne, alors je sursaute quand j'entends des pas qui arrive dans ma direction et je reconnais rapidement mon meilleur-ami. J'essayais de me concentrer sur le cours, mais mon esprit vagabondait seul en-dehors de mon corps. Mes notes... Mes notes... Elhoanne. Tout restait coincé dans mon esprit. L'heure de botanique, c'est passé tranquillement. J'essayais de me concentrer sur le cours, mais mon esprit vagabondait seul en-dehors de mon corps. J'ai de la chance, car l'heure se termine plutôt rapidement et mes camarades quittent la serre pour rejoindre d'autres amis. Moi, je reste tout simplement assise. Je suis tellement bien ici. « Elly ? » J'appelle alors que ma dernière camarade allait sortir de la serre. « Est-ce que tu pourrais dire à Timéo que je ne pourrais pas le retrouver à Prés-au-lard parce que je ne me sens pas bien ? Moi, je vais juste rester ici pour l'instant. » Je me sentais pas forcement très bien. J'avais l'impression de ne rien vouloir faire d'autre que de rester installer sur ces longs bancs en bois face à ces plantes. Je joue avec en laissant les larmes aller maintenant que je sais que je suis seule dans la serre, je sais que personne ne viendra. Le silence était presque apaisant pour une fois. Je ne pouvais pas entendre la voix d'Elohanne qui me répétait à quel point elle était tellement mieux que moi et la manière dont je ne réussissais pas à faire comme elle. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un vienne, alors je sursaute quand j'entends des pas qui arrive dans ma direction et je reconnaît rapidement mon meilleur-ami. J'aurais dû me douter, qu'il serait venu quand même. Bien que j'ai envoyée une amie pour qu'il puisse passer une après-midi tranquille sans fille en train de pleurer. « Salut Erza, que se passe-t-il ? Tu crois vraiment que m’envoyer une de tes amies est suffisant pour m’empêcher de venir te voir ? » J'essaye de retenir un reniflement bruyant, en tentant un sourire qui doit plus ressembler à une grimace actuellement. « Je suis là maintenant ! » Je relève la tête et j’essuie avec le dos de ma main, les larmes qui se sont créées sur dans le coin de mes yeux et qui ont décidée de couler le long de mon visage. « Hey. » Je finis par le saluer en roulant lentement mes épaules vers l'arrière, comme si j'essayais de faire disparaître tout ça. « Je suis désolée... Je ne voulais juste pas gâcher la journée à cause de ça. C'est rien... Comme d'habitude. Elhoanne... » Je souffle. Je pince mes lèvres durant quelques secondes avant de poser mes mains sur mes cuisses.
©LUX VITAE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: I'm here now || Erzalya écrit 30.01.16 10:10


I'M HERE NOW
ERZALYA & TIMÉO







Timéo s’était assis sur le rebord d’un des vieux buffets, sur lequel on pouvait y trouver toutes sortes de plantes. Le jeune sorcier s’empara d’une plante au hasard et s’amusa à arracher quelques feuilles. Il connaissait bien cette espèce, il savait également qu’elle n’était pas dangereuse et que lui retirer ses feuilles n’allait pas l’abîmer ou la tuer. Au contraire ; ces dernières repoussaient immédiatement et c’était vital pour cette plante que cette action soit faite régulièrement. Il contempla la repousse, c’était incroyable, magique ; jamais il ne cesserait de s’émerveillait devant la beauté de la nature. Il retourna son attention vers sa meilleure amie ; il n’aimait pas la voir aussi triste. Mais malheureusement c’était chose courante, il était rare qu’elle soit pleinement heureuse. Il était pratiquement sûr que lorsqu’il s’était rencontré, elle était en train de pleurer. D’ailleurs, c’était toujours pour la même raison : sa sœur. Et il ne fût pas étonné lorsqu’Erza lui dit qu’elle était une fois de plus la raison de son mal-être.

Il sauta du buffet et se posta devant son amie. « Maintenant, ça suffit Erza. Il faut que tu arrêtes d’écouter ta sœur ! Elle ne croit pas en toi ? Très bien, mais moi j’y crois ! » lui lança le jeune garçon. Il ne voulait pas la brusquer mais il commençait à en avoir marre de la sœur de la jeune Poufsoufle. Il n’était pas du genre à critiquer les gens mais Elohanne était une fille insupportable. Combien de fois s’était-il disputé avec elle ? Elle ne cessait de rabaisser sa sœur cadette. Et cela, Timéo ne pouvait pas l’accepter. Il s’agenouilla donc et posa ses mains sur celles de son amie. Elle semblait si fragile ; c’était son devoir de la protéger. Il n’aurait pas dû lui parler comme cela, il s’était laissé emporté par la colère. Ce n’était pas à elle de la subir, mais il ne pouvait pas non plus s’interposer dans les affaires familiales d’Erza. Pendant un long moment, ils ne parlèrent plus. Ce n’était pas un silence gênant, au contraire. Ils avaient l’habitude de se retrouver à deux sans parler ; le principal était qu’ils étaient ensembles.

Le jeune garçon se releva et s’assit juste face à elle. « Au fait, on t’a rendu le parchemin sur lequel on avait travaillé toute la semaine ? » lui demanda-t-il afin de changer de sujet. Il était inutile de parler de sa sœur à nouveau, elle n’en valait pas la peine. Et puis la conversation finissait toujours par tourner en rond. Aujourd’hui, ils avaient prévu de passer un bon petit moment ensemble ; et c’est ce qu’ils allaient faire. Peu importait l’endroit finalement, la serre de botanique était parfaite. C’était important pour eux de se retrouver, cependant leurs emplois du temps ne leur permettaient pas de se voir souvent. Timéo se souvint donc qu’il avait un cadeau pour son amie, il lui avait acheté lors de sa journée à Pré-au-Lard. « Ferme les yeux s’il te plaît. » lui dit-il, puis il mit sa main dans sa poche et en ressortit un bracelet d’argent. Il l’accrocha au poignet d’Erza d’un mouvement de baguette et lui annonça qu’elle pouvait ouvrir ses yeux de nouveau. Il était impatient de découvrir sa réaction. En plus, lui avait le même. C’était en quelque sorte un symbole de leur amitié. Et en plus de cela, Noël approchait à grands pas ; et Timéo aimait offrir des petits cadeaux avant le grand jour. « Par pitié, dis-moi que ça te plaît ? Je peux ni le rendre, ni l'échanger. » taquina le jeune garçon avec un sourire en coin.
©LUX VITAE
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: I'm here now || Erzalya écrit 30.01.16 20:19


I'M HERE NOW
TIMÉO & ERZALYA






Je me sens presque nulle de pleurer devant mon meilleur-ami. Je sais que je peux tous lui dire et lui faire confiance. Je sais aussi qu'il ne me jugera pas en me voyant pleurer, mais je n'aime tout simplement pas pleurer toutes les larmes de mon corps devant lui. Depuis la nuit des temps, on compare les gens qui laissent aller leurs émotions de part des larmes qui ruissellent sur leurs visages à des faibles incapables de se défendre seuls. « Maintenant, ça suffit Erza. Il faut que tu arrêtes d’écouter ta sœur ! Elle ne croit pas en toi ? Très bien, mais moi j’y crois ! » Je sursaute face au ton de Timy. Je ne m'étais pas attendu à ce qu'il me crie presque dessus. Je lui lance un regard incertain en pinçant mes lèvres. « Je suis désolée... » Je souffle avant que l'on ne se retrouve tous les deux dans un silence. Mais il n'a rien de dérangeant au contraire, c'est agréable de rester avec Timy sans forcement parlé. Nous n'avons pas besoin de compter les troues avec des paroles inutiles. Le silence n'est jamais pesant, il n'est jamais lourd. Et nous passons plusieurs minutes dans ce même silence avant que mon meilleur-ami ne reprenne la parole. « Au fait, on t’a rendu le parchemin sur lequel on avait travaillé toute la semaine ? » Je hoche la tête. Ce devoir était le devoir que j'avais rendu avant mon devoir de potion ce matin. Il m'avait aidé à travailler dessus. Je sourie car grâce à lui j'avais eu une plutôt bonne note. Toute seule, j'aurais encore approchée trop près de la moyenne. « Grace à toi j'ai échappé au P, j'ai réussis à avoir un A ! » Il m'arrive parfois de tomber au piètre, mais j'étais vraiment contente d'avoir eu un acceptable pour ce devoir. Et j'espère même que je réussirais bientôt à avoir un E. « Ferme les yeux s’il te plaît. » Je fronce une nouvelle fois les sourcils en me demandant pourquoi il veut que je ferme les yeux. Mais je m’exécute et je ferme mes yeux rapidement en restant immobile m'attendant à ce qu'il arrive tout et n'importe quoi. Je sens quelque chose se glisser tout autour de mon poigné et une sensation de fraîcheur vient se glisser contre ma peau et attise encore plus ma curiosité. « Qu'est-ce que c'est ? » Je demande naturellement les yeux toujours fermés avant d'entendre de nouveau sa voix s'élever dans la serre. « Par pitié, dis-moi que ça te plaît ? Je peux ni le rendre, ni l'échanger. » J'ouvre soudainement les yeux et je baisse alors mes yeux sur mon avant-bras pour y découvrir un bracelet qui semblait apparemment fait d'argent pendre autour de mon poigné. Je secoue doucement la tête amusée et je relève la tête vers Timy avec un grand sourire. « Bien sûr que ça me plait ! Il est magnifique ! Merci Timy ! Mais c'est pas encore Noël, tu sais ? » Elle se souleva pour venir embrasser sa joue avant de regarder encore une nouvelle son nouveau bracelet. « Moi, j'ai intérêt à te gâter à Noël ! » Je dis en souriant. Je sais bien qu'il se fiche de la quantité de cadeaux, mais après un aussi joli cadeau, je me sens presque bête de ne pas avoir pensé à lui faire un aussi chouette cadeau. Surtout qu'on est même pas encore à Noël ! Et puis c'est mon meilleur-ami, il faut bien que je le remercie pour être toujours avec moi et pour me soutenir à chaque fois que quelque chose ne va pas. Il le mérite amplement.
©LUX VITAE
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Je suis

Re: I'm here now || Erzalya écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Stade de Quidditch :: L'extérieur de Poudlard :: Les Serres de Botanique-