Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 28 Novembre: Attention un recensement est en cour et prendra fin le jeudi 1 décembreRecensement
Le 28/11 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


silly excuse to see you again (pv Theodora)





Invité
Je suis Invité

silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 18.02.16 22:44

silly excuse to see you again
Théodora



Une semaine que la fête était passer et une semaine que j'avais ce collier au début j'avais essayer de le cacher sous une manche et après deux jours de portage de robe de sorcier. J'ai finis par abandonner l'idée et je préfère le porter autour du coup cacher sous ma chemise. J'étais enfin seule dans mon bureau Je retire le liens d'autour de mon coup pour observer de plus près l'objet. Le pendentif était jolie et entourer de plume. Les gravures sur le pendentif aurait pu ressembler à des armoiries familial, mais il connaissait pas mal de grande famille et le symbole ne lui disait rien du tout. Il regarde enfin la petite pochette enfin le petit sac en cuir une sorte de bourse , mais un peu plus petite. Il souris en voyant les trace de dent dans le cuir. Il remit le collier et le cache de nouveau sous sa chemise. il se lève de son bureau préviens son assistante qu'il partait voir un client. Qu'il ne voulait pas être déranger donc que personne lui envois de patronus.

Il passe chez lui et prend une cape et une robe de sorcier. il se change et garde seulement la chemise et le pantalon. il enfile la robe de sorcier noire toute simple. Puis, sa cape et cherche les dossier qu'il avait besoins. C'était les dossier d'Elvidora. Lui n'en avait pas besoins et peut être que les recherche de sa femme intéresserait plus la jeune Théo que lui même. Il avait honteusement mentit au patron de sa femme en lui disant qu'Elvidora n'avait cacher aucun dossier dans leur maison.  Celle-ci lui avait demander de les donner à une personne qui penserais de confiance. Voilà un an qu'il avait ses dossier à la maison et ceux-ci était enfermer dans le coffre du manoir, le seule choses moldus que la maison Greengrass cachais bien secrètement. Garder pars une peinture de moi même sorcière cette fois et le mots de passe était mon véritable nom de famille. Donc personne ne pouvais le savoir.

Je me téléporte ensuite jusqu’à près au lard et me dirige vers poudlard. J'envois un patronus pour qu'une personne vienne m'ouvrir se fut Rusard et lui dit que j'avais des papier important à remettre à miss Wayte. Il fait toujours aussi peur cette homme surtout que maintenant il se promène avec un chat empailler. Il est complètement dingue enfin bref. Je rentre dans la cours du château monte les escalier croise une de mes fille et l'embrasse. Elle me regarde se demandant pourquoi j'étais là et lui explique que je venais une personne pour lui remettre des papier qu'elle avait oublier. Elle fut soulager à vrai dire il y a un an je suis venu chercher mes deux aînées pour leur annoncer la mort de leur mère. Je l'abandonne avec ses amis et me dirige vers la bibliothèque et entre dans la seule partit de poudlard ou j'avais mis souvent les pieds lors de mes études. Puis, c'était le seule endroit ou on pouvais se cacher de certaine personne. Revenir à poudlard me donna quelque mauvais souvenir et j'avais pas vraiment envie de rencontrer un seule des fantôme après tous eux connaisse mon vrai nom de famille. Je cherche Théodora et finit par l'appeler doucement mais surement.

- Excusez moi, miss Théodora, pouvez me faire un signe pour me dire ou vous êtes ?  C'est Vepser Greengrass , j'ai un truc à vous donnez . Ceux-ci vous servira beaucoup à vous qu'à moi.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 18.02.16 23:15

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !







La fête de la patronne de Prés au Lard avait pris fin et Théo n'avait pas reparlé à cet étrange homme qui avait illuminé un peu sa journée. La métisse avait finit par retrouver sa tranquillité et le cour de sa petite vie de simple bibliothécaire avait reprit. La directrice avait répondu favorablement à sa demande pour obtenir de nouveaux volumes sur la métamorphose et les enchantements et la jeune femme planquée sur les hauteurs s'évertuaient de sa baguette à ranger soigneusement les volumes poussiéreux que les élèves avaient manipulé.

La demoiselle était donc juchée dans un équilibre précaire, sa robe de sorcier violine retombant sur ses pieds. Sa chevelure maintenue par un chignon piquée de deux étranges pique dorée où dormaient de petite améthyste polie. Le silence et la béatitude de son temple de connaissance étaient soudainement interrompu par une étrange sensation qui envahit Théodora. Son poignet gauche lui brûla légèrement la peau, elle finit par comprendre quand une voix familière envahi les lieux. Il devait donc porter sur lui le collier qu'elle lui avait offert ... Sinon pourquoi son bracelet réagirait il ?

Théodora se figea alors qu'elle jeta un léger coup d’œil plus bas. Il avançait droit devant lui avec une pile de dossiers, il ne portait pas son costume mais une robe de sorcier sombre. L'échelle en lévitation tangua légèrement et la pile de bouquins chancela. Théo poussa un cri un peu plus strident que voulu alors qu'elle attrapa au vol un grimoire qui commençait à tomber. Elle jura maladroitement avant de répondre à Mister Greengrass

- Je suis en hauteur Mister Greengrass....Laissez-moi quelques minutes et je vous rejoins.

Théo mobilisa son énergie pour ramener l'échelle en sécurité et slaloma rapidement entre les piles qu'elles finissaient de classer. Elle avait encore pas mal de travail, mais une petite pose ne lui ferait pas de mal. Ses talons faisaient grincer le plancher au-dessus de la tête de Vesper. Elle avançait rapidement et finit par descendre un escalier et apparaître devant lui. Quelques mèches s'échappant de sa coiffure, un peu de poussière sur les manches, c'est ainsi qu'elle se présenta devant l'homme qui lui avait fait une forte impression.

Elle avait pensé souvent à cette brève rencontre, mais avez préféré rester discrète. Il était veuf depuis peu et elle, elle n'avait guère le temps pour ses choses futiles ! Enfin, c'est ce qu'elle pensait encore avant de tomber sur lui à cette fête. Elle haussa les sourcils devant les dossiers qu'il tenait et répondit un peu sèchement " Que voulez-vous que je fasse avec ses dossiers Mister Greengrass...Il devrait plutôt être entre les mains de votre cher ami Lavann !"

Et paf, elle n'avait donc pas oublié que Strife était ami avec l'avocat. Elle n'aimait guère le directeur toujours à l'espionner du coin de l’œil comme si elle était une traîtresse ! Il l'agaçait et Théo ne comprenait pas du tout pourquoi l'avocat se tenait devant elle s'il fréquentait des gens tels que les Lavanns.

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 19.02.16 0:04

silly excuse to see you again
Théodora



J'entendis sa voix me dire qu'elle était en hauteur. J'attend donc calmement que la jeune femme descende de son perchoir. Bien que son crie strident avant sa réponse manqua de m'arracher le cœur en m'imaginant qu'elle c'était fait mal. Je souris en la voyant arriver vers moi, mais mon sourire se transforma en légère grimace quand elle m’appelle Greengrass et non Vesper. Ensuite son ton n'était plus si chaleureux. J'aurais certainement du prévenir avant de venir en surprise. Pourtant , je suis ainsi. J'aime prendre des décision sur un coup de tête. Le fait d'accepter d'être l'avocat de la famille Lavann en était un.

- C'est dossier on appartenu à ma femme alors qu'elle recherchais les reliques tant rechercher. Elle m'aurait tuer si jamais je laissais ses dossier entre les mains des Lavann. Je suis peut être ami avec Strife, mais lui et moi somme très différent. Si vous n'en voulez pas je peux très bien les brûler il m’encombre plus qu' autre choses. Je sais simplement que mon ex femme aurait aimer que c'est dossier revienne à une collègue et à une personne de confiance.

Je pause le dossier sur une table à côté de moi et ajoute avant qu'elle ne puisse dire autre choses.

- Pourquoi vous faire confiance miss Wayte, j'en sais rien. Peut être à cause de cette tristesse qui se cache au fond de lui. J'aimerais tellement revoir cette lueur briller de nouveau dans vos yeux.

Bon d'accord j'étais pas douer pour parler avec les femmes ou peut être un peu trop. Oui, vous l'avez remarquer je suis repasser au miss Wayte après tous elle m'a appeler Greengrass. Je ne suis pas du genre à me forcer quand une personne est froide avec moi. Bon habituellement je serais parti en laissant un pic, typiquement Malefoy vous allez me dire. Après tous c'est mon vrai nom de famille. Un très de caractère dont je ne suis pas fière et que j’essaye de corriger. Je me rappel que j'ai toujours le collier de la jeune femme autour du cou.

- Je crois que vous devriez reprendre ceux -ci après tous je suis amis avec un Lavann et désoler de vous décevoir. Je travail aussi pour cette famille. J'ai pas honte de ce que je fais , ce que je suis et qui sont mes amis. Tant que je ne suis pas comme eux alors tout me vas.

Je ne comprenais pas, ce qui me poussait a m'expliquer devant la jeune femme. Pourquoi d'avoir retirer le collier de contre ma poitrine ma serrer le cœur ? Je devais absolument me reprendre ou j'allais vraiment perdre pied. Il manquait plus que je lui avoue mon vrai nom de famille et c'était complètement la fin. Bon d'accord je m'était débarrasser de mon nom de famille parce que à l'époque les Malefoy était aussi peu fréquentable que les Lavann aujourd'hui. Certainement ce qui m'avais pousser à être ami avec Strife. Il était le petit frère que j'avais toujours rêver d'avoir et lui aussi supportait le poids d'un nom de famille trop lourd à porter.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 19.02.16 15:46

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Théodora était debout à deux ou trois pas tout au plus de Vesper, les lèvres légèrement pincées, elle posa ses deux mains sur ses hanches alors que Greengrass répondit avec une certaine véhémence. Théodora fit une légère grimace avant de reculer d'un pas, lorsqu'il lui avoua ne pas être comme les Lavanns. Elle si droite quelques secondes plus tôt, s'affaissa brutalement perdant de sa superbe et de son insolence, elle le fixa et articula lentement " La tristesse que vous lisez moi .... Je ne cherche pas votre pitié V..Mister Greengrass ! Du peu que je vois votre épouse était une femme d'exception !"

Théodora remua légèrement la tête de droite à gauche et à son regard presque dorée, il n'y avait aucun doute qu'elle réfléchissait à la proposition de l'homme qui venait lui offrir les recherches de sa femme. Y avait-il un quelconque piège dans son action ? Elle fronça ses fins sourcils et sans aller par quatre chemins, elle lança " Je vais prendre ses dossiers en souvenir de la femme que semblait être votre épouse ! Je vous remercie sincèrement  de votre confiance Vesper, .. Même si je ne sais pas si je la mérite ..( silence) cette confiance"

Théodora avança alors ses bras et attrapa les dossiers, mais elle ne tira par ceux ci, restant les mains sur le haut de la pile, immobile semblant attendre quelques choses qui ne vînt pas véritablement. Une claque lui arriva en pleine face. Noon pas de la main de Greengrass, mais plutôt ses paroles coupante comme un rasoir. Elle tira sur les dossiers se séparant ainsi de l'avocat et recula alors de plusieurs pas heurtant dans sa fuite une immense table de travail. Un léger sourire apparu sur ses lèvres carmine, il portait donc sur lui le collier qu'elle lui avait laissé. Elle ne savait pas si elle devait être étonnée ou simplement heureuse. Théodora ne réagissait plus vraiment pareil depuis la disparition de son premier amour.

Cassée par un douloureux passé, le cœur en charpie Théo n'était sans doute qu'une coquille vide pour de nombreuse personne qui la côtoyait actuellement. La femme qui refusait de s'engager et qui ne dormait dans vos bras qu'une seule nuit avant de reprendre sa vie. Théo vivait dans le passé, paralysait par la perte de l'homme qu'elle avait aimait comme une folle. Elle baissa la tête alors que Vesper commençait à sortir le collier et implorant presque lâcha dans un souffle " Non garde le.."
L'immense mur de froideur venait de se lézarder brusquement, elle serra les dossiers contre elle alors que ses deux iris obsidienne se plantèrent dans le regard de l'avocat." "Je ne vous juge pas mais j'aimerais que Sir Lavann ignore que nous nous sommes revue depuis cette fête ....Promettez le moi ou je quitterais cette pièce et ferais en sorte que nos chemins ne se recroisent plus jamais Vesper "

La panique était tangible dans le filet de voix qui s'échappait de ses lèvres, elle semblait considérer la famille Lavann comme des monstres. Pourtant alors qu'elle lui demandait de garder le collier, elle se sentait coupable de s'imposer de la sorte dans le deuil récent de cet homme de loi. Elle baissa à nouveau la tête regardant un point invisible qui se trouvait sans doute sur la droite, elle murmura " Je ne devrais pas m'imposer ... Je n'en ai pas le droit ... Nous devrions en rester là avant .. "

Théodora ne terminait pas sa phrase commençant à longer la table pour prendre place à son bureau s'éloignant encore de Vesper, elle pressait le pas sentant ses jambes devenir cotonneuse et ses mains devenir moite, pourquoi était-elle nerveuse soudainement ? Elle posa ses dossiers et prit place sur la chaise, ouvrant le premier dossier, elle feuilleta les comptes rendus de cette collègue qu'elle ne connaissait pas, l'écriture était fluide et les lettres plutôt bien calligraphié. Elle remonta une mèche qui lui barrait à présent la joue et ajouta " Votre femme étudiait l'ancienne magie .... comme moi ..."

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 19.02.16 18:47

silly excuse to see you again
Théodora



Je regarde Théo et la vit poser ses mains sur le dossier et puis changer complètement. Enfin elle me dit de garder le collier. Quand elle me le dit elle avait l'air complètement désespérer et en oublia même d'utiliser le vouvoiement, mais je reste gentleman et ne fit pas la remarque. J'allais lui répondre à la phrases qui suit mais elle ne me laissa pas placer une seule phrases. Bon je lui suis du regard et faillit même me précipiter vers elle pour l'aider. Certainement, mon éducation qui me fit rien faire de cela. Je la suivis de loin enfin pas si loin que sa je n'avais juste qu'a faire une simple enjamber pour être près d'elle. Elle arrive tout de même à aller s'asseoir à son bureau. reprenant le vouvoiement et Vesper pour me nommer.

Puis, elle regarde un des dossier. Puis, elle dit que ma femme s'intéresse à la magie ancienne comme elle.

- Oui, Elvidora aimait les magie ancienne , enfin c’est un domaine qui l'intéressait énormément. Tout comme ceux-ci intéresse une de mes filles, mais elle est bien trop jeune pour la confronter à se monde impitoyable.

Je remit le collier autour du cou et m’approcha un peu plus près de la jeune femme.

- Elvidora était une femme extraordinaire. Elle a réussit à me faire accepter qui je suis. Bien qu'elle avait une grosse pars d'ombre. Une choses est sur qu'il me faudra du temps avant d l'oublier complètement. Pourtant, je ne peux pas vivre hanter par la mort de mon ex femme.. Elle est morte et je suis en vie. Je ne vais pas oublier le fait d'être un homme et que je dois vivre sans elle.

Je pris une pause me mettant accroupie à côté d'elle. Bon j'avais pas trop perdu de ma souplesse au fil du temps. Puis, viens au sujet qui m’intéressait plus que tous Lavann.

- Je vous promet Théo que je ne dirais pas à Strife que je vous est revus déjà d'une parce qu'il ne comprendrait pas étant donner je ne comprend pas moi même ce qui me pousse à revenir vers vous. Ensuite, parce qu'il serait contre le fait qu'un homme veuf fréquente une autre personne. Il est un peu trop vieux jeu et ensuite, il me cache bien trop de secret pour que je lui confie celui-ci. Pu je maintenant vous posez une question pourquoi haïsser vous autant Strife Lavann, qui est le moins terrible de toute la famille Lavann. Si je devais haïr un membre de la famille c'est bien celui devenu Ministre .

Tous le monde travaillant pour Vicrayn Lavann tremble de peur de ne pas réussir. Cette homme est capable de tuer un membre de sa famille si celui-ci loupe une mission. Je serais incapable de tuer une de mes filles, même si celle-ci finis à Gryffondor. Bon d'accord je bouderais pendant un moment, mais je serais incapable de la tuer ou même de lui faire du mal. Elvidora avait refuser de reparler à Saphir et ce jusqu'a sa mort. C'était un de mes plus grand regret et surtout la choses qui 'avait le plus déçus d'Elvidora. Mon père avait cela avec moi préférant Lucius et pourtant j'avais été à Serpentard, j'avais même eu de meilleur notes que mon frère . Pourtant, cela ne la pas empêcher de me considérer comme l'erreur de sa vie. Je m'étais toujours promis de jamais le faire avec un seule de mes enfants.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 20.02.16 15:38

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Assise sur le fauteuil en bois, elle lisait la thèse d'Elvidora avec grande attention, elle leva la tête à la remarque de Vesper sur la part d'ombre en chaque sorcier, elle pinça ses lèvres et répondit " On à tous nos démons.. Certains réussissent à les combattre plus facilement que d'autre !" Vesper était ensuite venu vers son bureau et c'était accroupi, il n'était pourtant pas vraiment proche et pourtant le simple fait quelle sente son souffle sur son bras apaisa un peu la métisse.

Elle l'écoutait, il disait des choses justes, mais au fond d'elle Théo n'arrivait pas à laisser partir définitivement son amour perdu, elle s’agrippait si fortement à ses bribes de son passé qu'elle finissait par ne plus vivre du tout, depuis combien de temps n'avait, elle rit avec une personne extérieure à son cercle de connaissances, elle soupira et répondit franchement " Moi, j'en suis incapable Vesper ... Je n'arrive pas à avancer face à ce que j'ai perdu ! Il me manque tant .."

Elle s'étonna de lui répondre aussi franchement, elle ne le connaissait pas vraiment et pourtant, elle sentait qu'il ne lui ferait aucun mal. Elle pivota et se retrouva face à lui, un léger sourire et son regard emplit de mélancolie. Elle n'avait jamais réussi à pleurer depuis la mort de son compagnon, elle lui rendait visite si souvent dans sa dernière demeure, son appartement était encore emplit de vieilles photos de ce passé révolu et anéantit par cette guerre. Cette guerre vulgaire et sauvage, le monde des sorciers en cicatrise encore.

Elle frissonna légèrement lâchant le dossier sur le rebord du bureau, elle porta ses mains à ses bras s'enveloppant de sa propre chaleur. La bibliothèque était déserte la plupart des élèves devaient être en cour ou peut être dans leur salle commune. Puis vint  un sujet plus politique, elle fronça les sourcils et sans aucun détour répondit avec un ton un peu plus sec " Je ne le haïs pas, mais je ne supporte pas son regard quand je le croise au ministère, il me voit comme une traître alors que ce n'est pas dans mon sang que coule le vice et la violence. Il n'y a rien de bon à attendre de cette famille ...  Quant au nouveau ministre ... C'est une terrible erreur que vienne de faire les conseillers, cet homme est le diable !"

Théo se pencha sur la chaise qui grinça légèrement, elle baissa ses mains et fixant Vesper ajouta " Je ne sais pas non plus pourquoi je ne vous repousse pas ... Vous êtes veuf, est je devrais respecter votre deuil, je devrais vous repousser de toutes mes forces, mais je ne veux pas ...." Elle se pencha et lentement posa la paume de sa main chaude sur la main de Vesper, elle caressa délicatement le duvet sur le dessus des doigts " Peut être est-ce simplement le destin qui me file un grand coup de pied au cul pour que je réapprenne à vivre ... Je ne suis pas forte, je survis depuis si longtemps .... Je suis fatiguée "
Elle venait de lui avouer clairement la triste vérité sous le vernis épais de la femme de caractère se trouvait une femme en morceau qui n'avait jamais vraiment cicatrisé. Une marionnette en papier chiffonnée et qui pouvait prendre feu à tout instant si elle perdait définitivement pied. Une morte-vivante en sursis qui n'attendait plus rien de cette vie ingrate qui lui avait tout arrachée sauf peut être sa dignité !  

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 20.02.16 17:30

silly excuse to see you again
Théodora



Vesper la regarde et dit:

-  Je ne parle pas de se genre de démon, certes j'aimais ma femme. Elle n'était pas parfaite. Elle était capable d'haïr un de ses enfant parce qu'il n'est pas comme elle veut qu'il soit. J'en suis incapable ce qui à fait certainement que notre couple à si bien fonctionner.

Puis la seconde phrases me laissa sans réponse. Que voulez vous répondre à une personne qui vous dit c'est mots. Je voulais être cette corde qui l'aiderais à remonter, mais comment aider une personne à remonter la pente alors que vous aussi vous touchez le fond du gouffre. eut être c'est pour sa que je me suis rapprocher d'elle, parce qu'on a besoins tout les deux de remonter du gouffre ou les gens qu'on a perdu nous ont mis. J'allais répondre, mais referma la bouche ne savant vraiment pas ce que je devait répondre à ça.

Par contre la réponse de la jeune fille sur Strife manqua de le faire rire, enfin le fit rire et il du reprendre son sérieux. Puis, il la regarde pose sa mains sur son visage et dit;

- C'est Strife, il est comme ça on ne peut pas le changer et je crois que son caractère je me méfie de tout le monde ses accentuer. Depuis , le jours de l'accident ou toute les prophétie on été détruite. Imagine qu'un matin tu te réveille et qu'un élève à détruit tous les livre et il faut que tu les répare tous en une journée . Je crois qu'ensuite tu te méfierais de n'importe qui non ? Ensuite,Strife n'est pas sa famille.

Puis disant un peu plus bas en espérant que Théodora ne l'entende pas.

- Voilà pourquoi je ne supporte pas mon vrai nom de famille.

Vous allez certainement me dire que je protège beaucoup Strife, mais celui-ci est mon meilleur ami et je sais ce que c'est de devoir porter un lourd fardeau. Une réputation que tous les membres de votre familles ont laissé. Croyez moi être un Malefoy à mon époque à poudlard c'était pas la oie enfin avec les serpentard j'étais le prince. Alors que les autre maison me détestait. C'était les surnom par rapport au caractère de mon frère. Puis, cela n'a pas arranger quand celui-ci à fait partit des mangemort. Puis le faite qu'on en revienne à nous me soulagea quelque peu.

-Je crois que j'ai déjà assez été endeuiller comme cela.

L'instinct ou autre choses me pousse à la prendre dans mes bras et lui dire.

- Vous n'êtes plus seule maintenant je suis là. S'il vous faut une épaule sur laquelle vous reposez n'hésiter pas. On a tous besoins de trouver une personne pour nous épauler et surtout nous réapprendre à vivre.

Bpn , je suis pas psy et croyez moi j'aurais pas la patience, mais pourtant je voulais absolument consoler la jeune femme. On était seule, je crois que si une personne rentre je pourrais même pas m'en apercevoir comme si il n'avait que nous deux sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 20.02.16 19:02

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Les deux adultes continuaient de parler alors que Théo avait fait un geste tendre envers l'avocat celui-ci toujours accroupi se saisit de la taille de Théo et la pressa contre son torse, une étreinte douce, si douce que Théo ferma les yeux quelques secondes et se laissa faire. Elle sentait le cœur de l'avocat battre au travers de la robe de sorcier ample. * Théo.. ce n'est pas très sérieux * Le mur venait de se fissurer brutalement et Théo apprécia ce moment, ce genre de petite attention lui avait manqué.

Elle se recula à regret sentant la chaleur envahir ses joues, elle mordit sa lèvre alors qu'elle ne se séparait pas totalement de Vesper. Elle s'était relevée et tenait toujours la main de Vesper dans la sienne. Elle tremblait légèrement sous l'émotion de ce contact. Elle était pour une fois muette comme une carpe, elle ne savait plus quoi répondre, elle serra un peu plus ses doigts sur la main droite de Vesper.

Le regard de la métisse se brouilla finalement de larme et des petites gouttes salées glissèrent sur son visage mourant dans son décolleté, absorbé par sa robe de sorcier. Elle restait là immobile cherchant ses mots et ne trouvant rien à dire, le silence s'installa alors pendant de longues secondes. La vieille horloge commença à tinter, ils parlaient depuis une heure environ. Étrange quand on savait que Théodora était peu loquace avec les gens qu'elle ne connaissait pas.

Une fois remise de ce geste tendre à son égard, elle finit par réouvrir la bouche" Merci du fond du cœur Vesper !" Elle lâcha finalement la main du sorcier et reprit place sur la chaise de son bureau reprenant sa lecture, elle lisait un nouveau paragraphe, du travail d' Elvira. Elle essayait de calmer ses émotions, mais la promiscuité de Vesper rendait la chose difficile. Elle sentait son coeur s'affolait dans sa poitrine et malgré ses efforts pour ralentir sa respiration, celui-ci refusait de courir. Posant ses mains sur le bureau, elle remarqua un léger tremblement, comment cet homme pouvait-il mettre Théodora dans un état pareil.

Elle n'était pourtant plus une adolescente, incapable de canaliser ses émotions, mais là, elle finissait par ne rien contrôler. Un petit elfe de maison fit son entrée apportant une tasse de Thé à Théodora
"Missa apporté la collation de Miss Wayte..."
Théo sursauta quand l'elfe posa la tasse fumante sur le coin opposé du bureau, reprenant soudain un peu plus ses esprits, elle s'enfonça dans le siège dur " Voulez vous boire quelques choses Vesper, Missa se fera une joie de vous l'apporter !"
L'elfe fixait étrangement Vesper semblant chercher dans sa mémoire ou il avait déjà vu l'homme. Théo réprimanda l'elfe en claquant sa langue sur son palais " Missa, je t'ai pourtant dit qu'on ne dévisage pas les gens comme ça ..."

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 20.02.16 19:52

silly excuse to see you again
Théodora



Je ne savais vraiment pas pourquoi mais la mon cœur battait la chamade. Non sérieusement , il n'y avais pourtant qu' Elvidora qui savait faire battre cet organe plus fort que les autres. Puis, quand elle s'éloigne et se mets à pleurer je crus qu'il allait se déchirer à nouveau pourquoi, qu'est ce que j'ai fait de mal. Je fut soulager quand elle se calma et qu'elle me remercia. Bon d'accord je suis pas douer, mais alors pas douer du tout.

Elle se rassis et je resta près d'elle. L'observant travailler enfin je sortit de ma rêverie en manquant de faire une crise cardiaque. Quand j'entendis l'elfe de maison parler. Je me remit debout épousseta ma robe de sorcier. Je respira un bon coup et la regarde quand elle me demande si je veux boire quelque choses et dit:

- Je veux bien un thé aussi s'il vous plait.

Je m'installe sur une chaise devant son bureau et sans le regard de l'elfe de maison sur moi. Je me mordit la lèvre inférieur. Je n'aimais pas cet créature qui avait une mémoire très très développer. Bon d'accord il obéissait à leur maître, mais ceux de Poudlard connaissait l'homme. Le claquement de langue de la jeune femme lui fit lever les yeux vers elle. Il leva un sourcil étonner, il avait le même tic quand quelque choses l'exaspérait vraiment. Je respirai un bon coup et regarde l'elfe de maison disparaître.

- Il est à Poudlard depuis longtemps ?

Non parce que sérieusement là, j'étais vraiment si cette créature bien trop intelligente à mon gout m'avais reconnus. Bon, je devais vraiment arrêter d'être paranoïac parfois enfin comment réagirais les gens en apprenant que je suis un Malefoy, mais qui avait réussi à cacher cela à mon propre meilleur ami. Missa reviens avec une autre tasse de thé bien fumante.

" Missa à fait le thé de monsieur Malefoy. "

Je blanchis et du faire un effort surhumain pour ne pas sortir ma baguette de ma poche et de tuer cette misérable de créature.

- C'est monsieur Greengrass espèce ........

Ma voix n'était plus la même si menaçante rien qu'avec une simple phrases. Oui,je n'aimais pas ma famille et j'avais adopter le nom de famille de Greengrass, les peu de gens encore au courant était mort et enterrer ou bien en prison. Cela j'espère pendant un long moment. La créature partit dans un pop et un petit couinement de frayeur. Je ferme les yeux essayant et cache mon visage avec mes mains.

- Je devrais vous laisser seule, je suis désolé vous avez pas mal de travail.

Voilà je sentais venir la crise d'angoisse à chaque fois qu'on me rappelait qui je suis réellement. La dernière phrases fut prononcer si rapidement que je n'avait pas pris le temps de respirer pour la dire. Un souffle qui se faisait de plus en plus difficile je devais absolument partir. Pourquoi les démon revenait toujours au mauvais moment. J'étais pourtant bien là.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 21.02.16 14:58

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Le thé embaumait l'air d'une odeur de bergamote et de citron. Théodora porta la petite porcelaine blanche à ses lèvres fines, elle but une ou deux gorgées de la boisson chaude, avant d'étendre ses jambes sous son bureau est de reprendre la consultation du dossier. Elle lisait un paragraphe quand soudain sautant comme une puce de son siège " Je le savais ... MYMH n'est pas qu'une vulgaire légende..." Vesper avait pris un siège attendant son thé, il demanda à Théodora si l'elfe Missa était au service du château depuis longtemps.

La métisse arqua, un sourcil, un peu étonné de la question, elle porta sa main à sa joue balayant un petit cheveux et répondit calmement " Hum, si je ne me trompe pas Missa était déjà présent quand je faisais mes études. Pourquoi cet intérêt soudain pour Missa ? "

L'elfe réapparut rapidement, trottinant paisiblement jusqu'au bureau de la bibliothécaire, il posa la tasse et avec un large sourire lâcha une bombe sans vraiment sans rendre compte. Théo qui buvait une longue gorgée manqua de s'étrangler et la tasse se reposa plus brutalement sur le bureau. " Que viens-tu de dire Missa ? "

Théodora n'eut aucune réponse la créature terrorisée par Vesper, prit la fuite disparaissant par un passage secret qui menait aux cuisines de Poudlard. Vesper avait brusquement changé d'attitude, il semblait devenir un autre homme. La respiration de Théo redevenue plus calme s'accéléra et se sentant soudainement en danger. Changea également d'attitude son corps se tendit brusquement.

Théo encore debout repoussa brusquement la chaise et attrapa sa baguette qui dormait à sa ceinture, d'un geste souple, elle la pointa sur Vesper, son regard ayant une fois de plus perdu sa chaleur devenant glaciale. Elle contourna le bureau et se posta entre Vesper et la porte " Vous n'irez nul part Greengrass, si cela est votre véritable nom de famille ! "

Théo immobile attendait que Vesper parle, elle ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer. L'attitude de l'avocat était différente, il semblait soudainement pris d'angoisse. Pourquoi voulait-il fuir maintenant alors qu'il était venu le premier vers elle. Ses pieds campés sur le sol, elle avait pris une position défensive, un élément qui pouvait sembler bizarre à l'avocat. Une simple bibliothécaire était-elle capable de se défendre ? A voir le maintien de la baguette et la lueur dans le regard de la métisse, il n'y avait aucun doute qu'elle avait suivi une parti des cours du cursus de protection magique. La main levée, elle ne tremblait, elle avança de quelques pas et demanda clairement " Pourquoi Missa te nomme Monsieur Malfoy ? Explique-moi .... Vesper "

Elle jonglait entre le tutoiement et le vouvoiement examinant les indices, cherchant une réponse logique, mais les indices étaient inexistants , alors debout droite comme un I, elle tournait le problème en bouche dans son cerveau. L'instinct de survie étant le plus fort et la loyauté à son organisation aussi, elle ne baissait pas sa baguette même si son cœur la suppliait de ne pas s'en servir...

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 21.02.16 16:03

silly excuse to see you again
Théodora



J'étais debout mais la porte était complètement inaccessible alors que la jeune femme se trouvait devant celle-ci. J'avais de plus en plus de mal à respirer , mais la colère pris le dessus sur l'angoisse. je ne sortit pas pour autant ma baguette. D'une parce que je n'étais pas Lucius Malefoy capable de faire du mal à un enfant ou même à une femme. En faite ce qui m'énervais c'était la réaction de la jeune femme. Les tasse de thé fumais encore sur le bureau de la jeune femme. Je serra le poing droit et dit:

- Qui je suis qu'est ce que cela peut bien vous faire ?

Je me mis à rire du rire le plus froid de tout l’existence celui qui était sérieusement forcer. Rire d'un gamin de serpentard qui se la joue alors que son cœur est complètement déchirer. Voilà, j'avais l'impression d’avoir fait un bon de pas mal d'année dans cet école qui pour beaucoup est une seconde maison. pour moi c'était un enfer dans lequel je me noyais.

- Vous allez faire Quoi Théodora me tuer, vous allez laisser dans se monde trois orpheline . Vous allez faire comme avec Strife Lavann, me juger parce que ma famille n'est pas digne de confiance. En faite vous êtes comme tous les sorcier de se monde faible. Vous juger pour l'appartenance d'un nom de famille et non pour la personne qui se trouve devant vous.

Vu la position de la jeune femme celle-ci avait du déjà travailler pour des aurors. Je tourne la chaise du côté de la jeune femme et m'assois en croisant les jambes. A côté de mon frère je n'avais eu peur de mourir , mais j'avais toujours eu honte de ma famille. Je crois bien que si je n'avais pas épouser Elvidora, j'aurais changer de pays ou j'aurais abandonner la magie pour vivre comme un moldus. J'aurais juste ou un peu de mal à m'habituer à ne plus me servir de ma baguette magique. Mon regard se posa sur la jeune femme et était froid mais blesser. Blesser parce que je ne suis pas un Malefoy enfin je ne suis pas comme eux.

- Cette maudite créature à raison. Je suis Vesper Malefoy enfin j'étais Vesper Malefoy fils Abraxax Malefoy et demi frère de Lucius Malefoy. Je suis le batard Malefoy si vous préférez se termes après tous c'est le thermes souvent utiliser par le reste de la famille Malefoy. l'enfant illégitime d'un second lit, le problème est que je suis née brun dans la famille la plus blonde de toute l’Angleterre. Pourtant Vesper Malefoy est mort le jours ou j'ai épouser ma femme et le jours ou mon père à léguer toute sa fortune à son unique fils légitime. Il n'y a qu'un héritier Malefoy et c'est Drago Malefoy. Je ne suis pas un Malefoy lors de la guerre je n'ai pris pars à aucun camps. Je ne supporte pas non plus les choix de mon frère enfin de se qui me sers de frère dans cette guerre.

Je n'aimais pas parler de moi. Non, j'aimais parler de Vesper Greengrass certes quand on me demandait mon enfance. je restais complètement vague en disant que ma mère est morte et mon père aussi. Ma richesse je la dois à mon beau père et surtout à ma femme. La famille Malefoy, j'avais pourtant cru pourvoir faire une croix définitive sur cette famille, mais elle revenait toujours hanter ma vie. A chaque fois que j'essayais de remonter à la surface, quelque choses me rappelait qui j'étais et d'ou je viens. M'enfonçant la tête sous l'eau pour m'empêcher de remonter la pente. Le mariage de Drago avec une fille Greengrass. Les elfes de maison de poudlard à croire qu'a chaque fois que je commence à me sentir bien , il faut que je retombe de mon piédestal.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 23.02.16 22:36

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






La baguette en main Théodora regardait Vesper froidement, elle ne reculait pas même quand celui-ci saisit une chaise et s'assit face à elle. Le temps venait de se figer alors que les mots coulaient des lèvres de l'avocat. Les mots avaient bien plus de valeur que les actes. Alors qu'elle écoutait sa volonté commença à se faire vacillante et sans vraiment savoir ce qui la poussait à le faire sa baguette reprit sa place contre sa cuisse. Elle ressentait un maelström d'émotion. Vesper avait visé juste en lui demandant si elle serait un juge et un bourreau. La situation était devenue soudainement bien plus complexe pour la jeune métisse.

Elle était toujours debout, mais n'était plus armée, elle tournait le problème en boucle et sans détourner le regard planta ses iris sombres dans le regard de Vesper. " Je veux savoir qui tu es pour une seule chose ... Je veux te connaitre avec tes secrets et tes défauts avec tes faiblesses et tes valeurs ... Tu veux être mon épaule et moi, je désire devenir ton bouclier ! "Théodora franchit les quelques pas qui les séparaient à son tour s'accroupit à hauteur de l'avocat qui semblait complètement décomposé.

Théo prit entre ses doigts le menton de Greengrass et caressa la barbe naissante du bout de l'ongle " Je ne serais jamais juge et bourreau ce n'est pas ma manière de concevoir la justice de ce monde. Je ne suis pas femme à juger un homme selon son nom de famille même si je peux vous semblez impitoyable avec les Lavanns. Je ne suis pas non plus une Wayte, j'ai choisi de garder le nom de ma mère vu que mon père semblait avoir honte de moi et du monde d'ou je viens ! Je ne suis pas fille de cette magie que vous pratiquais tous, je suis née au coeur même des veilles légendes des caraïbes profonde ! Je ne suis pas sainte mon ami et je serais pas non plus la cause du chagrin de vos filles! Je m'excuse de la vélocité de mes actes mais je suis sans doute encore plus paranoïaque depuis les attentats de cette sombre organisation ..."

Elle relâcha le menton du sorcier et s'appuya à une large bibliothèque, elle repoussa sa mèche et tout en ôtant les boutons de sa robe de sorcière, elle se dénuda. Son corps cuivré était magnifique et dans son dos des tatouages tribaux d'une grande beauté. Elle n'était guère pudique alors son manque de vêtement ne semblait pas la gêner le lien de cuir qui tenait sa baguette à sa cuisse, ses fins sous vêtements qui cachaient ce qu'il fallait. Elle se retourna prenant sa baguette , elle agita celle-ci et ferma les portes de la bibliothèque, il n'était pas question qu'elle choque les élèves.

La robe pourpre était étendue au sol et sans peur, elle s'approcha de Vesper et ajouta  "Tu m'as révélé un secret alors je t'en offre un ... Je maîtrise des savoirs anciens, une magie qui peut détruire dans un souffle morbide, mais qui peut aussi dépasser la mort naturelle des choses... Ton ami Lavann se méfie de moi et s'il connaissait ce secret, je crois qu'il n'hésiterait pas une minute a m'empêcher de venir au ministère. Je suis Vaudoon vesper !! Je me retrouve ainsi dans le même dépouillement  que toi, je garderais ton secret jusque dans ma tombe, et même dans la mort, je resterais muette Vesper. Que le grand Mawu m'arrache la langue et les yeux si je romps mon serment à ton égard.."


Mystérieuse métisse, elle ne s'arrêta pas la, retirant de ses cheveux l'un de ses étranges ornement argentée, elle appuya la pointe dans sa main et créa une légère entaille sanguinolente, elle fixa Vesper et psalmodiant dans une langue étrangère et sauvage, elle se lia au secret, une lueur violette consomma le sang de Théo et celle-ci posa sa main sur la main de Vesper  et ajoutant le plus impérieusement " Je suis devenue gardienne de ton secret à jamais ..."

Le jeu en valait-il véritablement la chandelle n'avait-elle pas été trop hâtive dans cet acte de noblesse ? Il tenait à présent la vie de Théodora entre ses mains le gouvernement magique considérait la magie qui était sienne comme impur et dangereuse ! Elle resta debout telle une statue de cuivre contemplant le néant.

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 23.02.16 23:35

silly excuse to see you again
Théodora



J'étais assis encore sur ma chaise et mon cœur manqua un battement quand je sentis ses doigt sur mon visage. Oui, je n'aimais pas parler de mon secret, mais j'aurais sérieusement demander à personne de faire un serment inviolable, sauf peut être mon frère lui qui est si fière de ses origines. Bien que la famille malefoy à pris un sacrer coup depuis la chut de vous savez qui. Alors imaginez bien que le plus grand plaisir de celui-ci est de dire que je suis son petit frère.

J'allais lui répondre quand elle m'avoue un de ses secret. j'attendais donc de savoir ce qu'étais se secret, mais je manquai de faire une crise cardiaque en la voyant retirer sa robe. J'aurais voulu être loin de la bibliothèque à cet heure là. Je ne savais plus ou regarder ni quoi dire , ni quoi faire quand je compris qu'elle avait fait une sorte de serment inviolable et j'en perdit toute mon éducation d'un seule coup.

- Théodora tu es complètement dingue.

Je prends ma cape que je pose sur le corps de la jeune femme pour ne pas trop être perturber par se corps de rêve, quoi je suis un homme tout de même et j'aime regarder les jolie choses.

- Sérieusement explique moi en quoi consiste ce sort et rassure moi, c'est pas le serment inviolable. Parce que crois moi le jours ou mon frère aîné sortira de prison, il se ferra qu'un plaisir de dire que je suis son petit frère pour redorer le nom de la famille Malefoy. Avant je n'étais pas intéressant, mais aujourd'hui je peux le faire remonter dans l'estime des autre sorcier. Je m'en voudrais toute ma vie s'il t'arriver quelque choses.

Bon la sa devenait vraiment impossible, je devenait trop sentimental.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 24.02.16 22:45

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !





Tel une vénus antique, elle trônait impérieuse dans cette immense bibliothèque. La paume de sa main encore légèrement écorchée, une perle de sang se cristallisant pour entamer la cicatrisation. Elle voulait observer à loisir l'avocat maintenant qu'il se trouvait dans une situation qui le sortait de son quotidien. Le réflexe de Vesper provoqua un léger fou rire chez Théodora, le côté coincé classique venait de voler en éclats.

Il venait de s'empresser de détacher sa cape et de l'étendre sur la nudité de la métisse. Théodora absolument pas choqué de ce qu'elle venait de faire en profita pour porter le tissu de la cape à son nez et huma le parfum de ce bien étrange avocat. Elle retroussa le nez et taquine "Il faudra t'y faire Mister Greengrass... je suis complètement dingue !"

Théodora replia la cape sur ses épaules et dans une attitude princière et grandiloquente, s'inclina devant Vesper. Elle remit de l'ordre dans sa chevelure et replanta le petit ornement doré. La métisse n'avait rien perdu de sa superbe, elle sentait bien que la panique avait envahi le regard de Vesper. Théodora alla prendre place sur le bord du bureau et levant la main, elle lui répondit " C'est un serment inviolable, mais ne me regarde pas comme ça, tu me gênes ! Tu t'en voudrais ...c'est mignon Vesper !"Théodora lève un sourcil et ajouta avec un grand sourire "Veux tu que je m'habille, car je sens que tu es perturbé ! Ce n'est pourtant que des ornements de toile ..."

Théodora était joueuse et à son regard brillant, elle prenait grand plaisir à cette situation inattendue. Elle releva le menton et fixa Vesper fixement, elle était à nouveau silencieuse. Sa respiration lente soulevait la cape régulièrement, la jeune femme gardait un calme olympien.

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 25.02.16 18:18

silly excuse to see you again
Théodora



Je la regarde rire et vois qu'elle se moque sérieusement de moi. Bon d'accord, j'étais super coincer, mais c'était dans Mon éducation. Alors quand elle me dit qu'elle est complètement dingue et qui'il faudra que je m'y habitue. Je rigole légèrement dans le peu de barbe que j'avais. J'avais pas une barbe à merlin ou à la Dumblendor. J'avais une petite barbe , bon on pouvais pas trop parlé de barbe, mais bon. C'étais déjà ça. Je regarde la jeune femme et lui souris.

Puis, elle dit que c'était une sorte de serment inviolable. Bon je connaissais se sort, mais à vrai dire nous ont fait beaucoup plus compliquer et avec un peu moins de spectacle j'avoue. Puis, je souris quand elle me demande si je préfère qu'elle s'habille. Je la regarde croisant son regard joueur. La lueur que j'aimais voir était enfin revenu celle que j'avais vu avant que Strife ne vienne nous déranger. Je regarde la jeune fille et me mets à rire. Rire qui ne c'était fait entendre depuis un long moment. La seule personne capable de me faire rire avait été mon meilleur ami, mais depuis quelque temps on ne c'était pas retrouver/ Ensuite c'était ma femme enfin ma défunt femme qui elle n'était plus de son monde et j'avais cru qu'avec sa mort elle emmènerait avec elle mon sourire à tous jamais.

- Ne te moque pas Théo c'est vraiment pas amusant.

Bon allez on va laissez tomber le vouvoiement après tous on connais le secret de chacun maintenant et ceux ci c'est fait sans aucun de nous deux le disent à l'autre. Cela c'est fait plutôt naturellement.

- Bon d'accord je suis super coincé et je dois dire qu'une partit de moi hurle que oui je veux que tu te r'habille et alors que le côté homme des caverne qui se cache très bien veut pas. OH j'ai honte de dire sa, comment tu vas pouvoir te moqué de moi maintenant. Oui je suis comme tous les hommes je ne reste pas indifférent à une jolie femme , même si j'arrive à rester polie. En tout cas pas mal ton secret, ma femme avait essayer de m'en parler. Je n'ai jamais compris malgré ses explication pourquoi on refusait cette magie, c'est une magie comme une autre. Elle a son côté sombre comme son côté bénéfique après même avec une baguette on peu faire de la magie sombre et de la magie bénéfique. Le jours ou je lui est dit ça elle a été vraiment très outrer.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 29.02.16 19:07

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Elle était encore drapée dans la cape de Vesper et à l'éclat de rire de Vesper, elle le regarda fixement alors cet homme de loi était capable de se dérider, c'était une bonne chose après tout. Elle lui souriait laissant apercevoir sa dentition parfaite, elle n'était pas une femme superficielle comme de nombreuses sorcières actuelle. La preuve était que sous la cape de Vesper, elle ne portait que de la dentelle orange. Hochant la tête, elle rit à son tour ne pouvant s'empêcher de dire" Je pense que tu vas finir en tête réduite Vesper ... Je suis une sorcière maléfique ...."

Elle explosa de rire, c'était si bon de sentir sa gorge vibrer et ses côtes tremblaient devant cette émotion vive et sincère, elle en pleurait presque. Elle descendit du bureau et laissa retomber la cape qui la couvrait reprenant sa robe, elle la remonta sur ses hanches puis sur ses épaules jouant avec les nerfs de Vesper. Cette sensation était grisante voir enivrante, elle referma lentement les boutons cachant ainsi sa gorge. Mutine, elle ajouta avec un large sourire " Combien de temps resteras-tu de marbre ... Si tu me trouves jolie ... Avoue que tu te sens aussi vivant que moi en cet instant ..."

Théo avança vers Vesper ses pas était lent et on sentait un petit coté sauvage alors qu'elle était à présent juste en face de lui. Elle l'attrapa par sa cravate légèrement ouverte, il ne faisait pas froid dans la bibliothèque, une chance que les conduits de cheminées de la grande salle passaient non loin de là. Théo respirait le mystère et son magnétisme pouvait être affolant alors qu'elle tenait toujours la cravate de l'avocat dans ses doigts longs et fins, elle approcha sa bouche de son oreille et chuchota " Tu ne devrais pas avoir honte de ce que tu peux ressentir ... C'est ce qui fait de nous des êtres vivants !"

La seconde main de la métisse se posa sur la robe de sorcier et elle posa sa main sur l'endroit ou était le cœur de Vesper, elle sentait sous ses doigts le battement puissant du muscle de l'avocat. Puis retira sa main et la posa sur le front de celui-ci, elle ajouta : "Comme tu le dis, il faut avancer en gardant le souvenir de nos disparus... Ici en ce moment, je lâche la main de se souvenir tenace qui m’assaille et me noie ... Tu seras mon espoir vers le futur ... Vesper ..."

Elle plongea son regard marron glacée dans celui de Vesper et articulant doucement reprit la parole, l'accent de ses origines sonnaient délicieusement malgré le côté sérieux de cette discussion " Il n'y à pas de bien sans le mal, on ne voit jamais l'un sans l'autre mon ami ... Prenons exemple de la digitale avec ses racines, tu peux tuer instantanément, mais si tu utilises ses feuilles, tu peux relancer un cœur ... C'est l'équilibre même de toutes choses en ce bas monde ...."


........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 01.03.16 13:41

silly excuse to see you again
Théodora



Je souris quand elle me dit que je finirais en tête réduite, je ne sais pas pourquoi , mais j'ai une confiance absolut en elle. Puis mon cœur manqua un battement quand elle se mit à rire. Ce son était la choses la plus belle au monde que je n'avais jamais entendu. Bon se plaisir fut de courte durer. Mes sa question me fit réfléchir pourquoi je restais de marbre. certainement pour ne pas la brusquer , mais aussi parce que je ne voulais pas juste être un de ses mecs qu'on utilisait et on jetais. j'avais une qualité ou bien un défaut , c'est que si j'offrais mon cœur c'était pour la vie. Bon d'accord celui-ci m'avait été rendu à la mort de ma femme légèrement piétiner. Que aujourd'hui j'étais prêt à passer à autre choses. Si moi j'étais prêt est ce que Théodora était prête à ouvrir son cœur une nouvelle fois.

Oui je me sentais aussi vivant et la voir se rhabiller tout en douceur n'aider vraiment à la réflexion. Surtout quand elle attrapa ma cravate et qu'elle se retrouva aussi prêt de moi. Mon cœur s’accélérât et bien sur ses lèvre se retrouva près de mon oreille. je savais plus quoi répondre ni quoi penser à croire que mon cerveau, lui qui pourtant habituellement fonctionnait un peu trop à mon gout avait décider aujourd'hui de se mettre en pose. Aujourd'hui alors que j'avais sérieusement besoins de lui en cet instant. Puis sa main sur mon cœur n'arrangea rien, j'eu l'impression que celui-ci voulait montrer qu'il était là ou bien il essayait à tous pris de sortir de ma poitrine pour aller dans la main dans la jeune femme. Puis, elle remonte sur mon front, mon cœur aurait eu la parole il aurait sérieusement crier de revenir.

- Alors prenons le risque ensemble enfin si tu veux bien. je suis prêt à t'aider à oublier la personne que tu a perdu Théodora, mais je n'y arriverais pas tout seule. Est ce que tu est vraiment prête à me faire confiance et surtout à me laisser te guider dans la vie et surtout te protéger des personne qui risque de te faire de mal. Est tu prête à me faire totalement confiance ? A avoir confiance à mon jugement , tout comme j'aurais confiance en le tiens ? Parce que je suis prêt à te laisser faire une place prêt de moi mon ami.

Il dépose un chaste baiser sur le front de la métisse et enfin sur les lèvres de celle-ci et s'éloigne mais pas trop laissant le temps à la jeune femme de répondre et surtout l'observer voir ce qu'elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 03.03.16 20:56

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !






Il était complètement inattendu pour la jeune femme que l'avocat dépose ses lèvres sur son front avant de venir cueillir ses lèvres comme un fruit défendu. Un million de picotements d'aiguilles éveilla les sens de la jeune femme qui sentit son cœur se débattre dans sa cage d'os, c'était troublant et si agréable, qu'elle se mordit la lèvre quand l'avocat s'éloignait déjà. Elle papillonna des cils plusieurs fois, le rose marquant un peu ses joues cuivrées, le souffle rapide, elle ne savait pas quoi dire en cet instant.

Il n'était qu'à un seul petit pas l'un de l'autre et déjà, elle ressentait le manque de sa présence rassurante. Elle se mordit à nouveau plus fort la lèvre provoquant une légère douleur qui prit forme dans le regard de la métisse.
Elle était immobile et elle ne cachait pas son trouble, elle tentait d'analyser ses derniers instants se remémorant les mots de Vesper  et un léger sourire sur les lèvres, elle répondit brisant ainsi le léger silence qui s'installait"La confiance .. Oui, je crois que je peux. Je suis un peu lente.. Tu sais, je suis rouillée... Enfin plus vraiment à la page non plus ! "

Elle franchit le peu de distance et enroula ses bras autour de la taille de Vesper. Théodora se sentait gauche et mal habile dans son geste de tendresse, pourtant, elle colla son buste contre celui de l'avocat et vint poser sa tête dans le creux de son cou. Elle respirait lentement humant à nouveau le parfum de Vesper, ses doigts se nouèrent et elle resta là le nez posait sur la peau chaude de l'avocat. Elle sentait avoir besoin de lui, mais serait-elle capable de lui donner autant qu'il voudrait lui offrir. Elle chuchota lentement " Je veux essayer avec toi, je veux pouvoir me réveiller le matin dans les bras de quelqu'un qui connaîtra mon prénom ! Je ne veux pas t'échapper..... Vesper. Depuis longtemps ...Je n'ai pas ressenti d'émotion et depuis que tu es entrée dans ma vie... Tu m'obsèdes ! "

Elle était sincère dans ses paroles, elle termina sa phrase en déposant ses lèvres légèrement humides sur la joue de l'avocat. Puis s'éloigna dénouant son étreinte et allant se rasseoir devant le bureau ou les attendait toujours les tasses de thé qui avait refroidi. Elle baissa la tête ne pouvant pas nier que cet homme semblait devenir important pour elle. Les tupis parlaient souvent de réincarnation qui se recherchait toutes leurs vies, des âmes soeurs qui traversaient les époques. Elle pensait que Dereck était la sienne, mais face au sentiment qui l'étouffait en cet instant, elle se demandait si elle n'avait pas eu tort de s'accrocher à lui. La mort n'avait jamais voulu lui rendre le sorcier et elle avait pourtant pactisé avec les loas mais, elle n'avait obtenu que le silence et des cendres.

Assise ses deux mains sur ses genoux, elle était plongée dans ses pensées, elle espérait ne pas blesser Vesper et surtout être capable d'aimer cet homme à sa juste valeur. Il avait déjà tant souffert, elle leva la tête et lâcha dans un souffle ...." Tu te sens capable de recoller un cœur abîmé par le temps et cette foutu guerre ? "  

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...


Dernière édition par Théodora Wayte le 20.03.16 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Je suis Invité

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 03.03.16 22:18

silly excuse to see you again
Théodora



La j'attends de voir la réaction de la pauvre jeune métisse. Elle avait l'air complètement perdu dans ses penser. Je ne savais pas que je la perturbais autant. A moins que j'avais interpréter les signe de la jeune fille. Bon j'étais sérieusement rouiller pour ce qui était de l'amour enfin de savoir si une personne ressentais la même choses que moi. Elvidora et moi c'était devenu une routine, une jolie routine, mais une routine alors ressentir le cœur qui bats la chamade alors que je pensait celui-ci mort pour toujours. Je faillit paniquer devant son regard de douleur me demandant si j'avais pas fait une bêtises. Pourtant, je fus soulager par ses paroles. Bah, il était un peu rouiller lui aussi étant marier à sa femme depuis ses 18 ans. Puis, quand elle vient passer ses bras timidement autour de ma taille. On pouvait voir qu'elle n'avait plus l'habitude. Je passe mes bras autour d'elle resserrant un peu l’étreinte et surtout la collant un peu plus près. Mon cœur lui fut soulager quand elle se retrouva de nouveau contre moi. Puis, celui-ci s’accélérât comme un dingue au parole de la jeune femme. Bon je fus légèrement déçu de recevoir une bise sur la joue et non sur les lèvres. Je lui laisserait du temps, je suis pas presser et surtout. Il faut pas mal de temps pour guérir une tel blessure. Elle se décolla de mes bras et j'allais la rattraper, mais il me fallut un sacrer temps pour descendre de mon petit nuage. Je me rassis et jeta un sort sur les deux tasses pour les réchauffer.

Bon d'accord le thé, c'est bon, mais froid c'est pas le top non plus. Je pris la tasse que j'emmena à mes lèvres. J'allais les tremper quand sa question me fit arrêter mon geste à quelque centimètre de mes lèvres. Je réfléchis à la réponse que je voulais donner. Je voulais être le plus sincère possible et je finis par dire.

- Je suis prêt soigner ton cœur meurtrie par la douleur t'enlever le poids de cette douleur de tes frêle épaule. De te faire oublier l'horreur de cette guerre.  Certes je suis pas fière de ma famille qui a participer activement à cet horrible guerre et pas du bon côté. C'est sur que je m'entoure pas de famille respectable, mais en m'entourant de c'est gens. Je suis capable de voir arriver de loin les choses les plus sombre. Je suis capable de protéger les personnes que j'aime. La seule choses ou je serais incapable de te protéger est de la maladie.  Alors oui je suis prêt à soigner ton cœur meurtrie par tant d'année de douleur.  Je vais reprendre tes mots, tu m'obsède beaucoup aussi Théo.

Bon voilà c'était dit et je n'allais pas faire marche arrière. Je bus une gorgé de thé regard l'heure. Ouch ma secrétaire aller me tuer, j'avais encore louper une réunion d'affaire bon pas très importante à mes yeux. Une réunion qui d'après ses dire concernait la famille Malefoy. Bah, j'avais pas vraiment envie d'entendre parler de cette famille. j'aurais certainement du y aller, mais j'étais mieux dans cette bibliothèque. Puis, je finis le thé et me rapproche d'elle. Je lui caresse la joue et dit:

- Tu me dis si tu veux venir à mon manoir ce soir ou tu préfère rester seule a réfléchir dans tes appartement. Je vais devoir y aller bien que j'ai pas vraiment envie de partir. Prêt de toi j'oublie tout mes problème.


Revenir en haut Aller en bas


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 12/09/2015
Cursus/Métier : Archeomage
Localisation : Dans les ombres

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit 03.03.16 22:41

Silly excuse to see you again
Vesper ... Vous ici !





Le temps continuait de s'écouler et alors que Vesper reprenait place non loin d'elle, elle grimaça légèrement. Elle venait de porter le thé à ses lèvres et celui-ci devenu froid était tout bonnement imbuvable. Theo reposait sa table et fut agréablement surprise de voir Vesper réchauffait les liquides d'un petit coup de baguette.

Le thé était redevenu chaud et la belle métisse le porta à ses lèvres, silencieuses écoutant les paroles de l'homme qui réussissait à ébranler son besoin de solitude. Elle déglutit le liquide sucré et alors qu'elle allait reprendre la parole, quelqu'un frappa à la porte de la bibliothèque.
- Miss Wayte ?

La jeune femme reposa la tasse et fixa tendrement Vesper, il était temps pour eux de se séparer, elle n'en avait guère envie, elle aurait voulu lui parler encore. Un second coup à la porte lui indiqua que ce n'était plus possible, elle se leva au même moment que lui, la main de Vesper caressa la joue de la métisse qui esquissa un large sourire " Je crois que nos activités respective nous rappel à l'ordre Vesper !"

D'un geste du poignet, elle brandit sa baguette sur les portes et claironna Alohomora, un cliquetis retenti et les deux portes de la bibliothèque s'ouvrir simultanément. Debout, elle caressa de son ongle le bouc de Vesper et chuchota " Je te libère ... Pour ce soir, je ne sais pas ... Peut-être ..."

Elle s'éloigna ensuite de lui alors que cinq bambins arrivaient avec des parchemins dans les mains et leurs belles plumes colorées. Des têtes angéliques et tout un tas de questions au bord des lèvres. Théodora s'éloigna de l'avocat et lui fit un léger clin d'œil avant de diriger les élèves vers le rayon qu'ils auraient besoin pour répondre à leurs devoirs. Son pas claquant sur le marbre du sol, elle prit la direction du fond de la salle suivi de près par cinq élèves de quatrièmes années. Son parfum embaumait encore l'air et son rouge à lèvres marquait la porcelaine de sa tasse de Thé.

Le rire de Théo résonnait à nouveau se répercutant sur les étagères, elle se sentait légère et réfléchissait déjà à leur prochaine rencontre. Elle ne savait pas encore comment évoluerait leur relation ni si elle réussirait à oublier, mais elle voulait essayer pour lui, car il méritait une chance. Il était si charmant quand il souriait ...

........................................

“Près de l'église, près de l'enfer.”
Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
Je suis

Re: silly excuse to see you again (pv Theodora) écrit Aujourd'hui à 19:18

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» silly excuse to see you again (pv Theodora)
» Qui s'explique, s'excuse, et qui s'excuse s'accuse. | Élodie de Froulay
» BLÂME SÉVÈRE ET DEMANDE D'EXCUSE AU PRÉSIDENT MARTELLY PAR LE SÉNAT
» Je m'excuse...
» Excuse me Mr. ₪ 22/06 | 15h20


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Stade de Quidditch :: 3ème et 4ème étage :: La Bibliothèque-