Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 11 Décembre: Recensement achevé de nombreux postes vacants sont à nouveau disponible !! Nous cherchons en priorité la seconde dirigeante de THE VEIL et les leaders de l'ORDRE DU PHENIX
News du 22 Décembre: Nouvelle vidéo du forum !!!
Le 11/12 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


Repos bien mérité




avatar

Invité
Je suis Invité

Repos bien mérité écrit 27.02.16 14:56


L'entrainement venait de se terminer. On s'était tous donné à fond. La météo était plutôt clémente aujourd'hui, et les rafales de vent étaient moins violentes, d'ailleurs pour une fois personne n'était tombé de son balai. Le gardien cet année était plutôt efficace, ça promettait de belles victoires. On se pencha tous sur nos balais pour perdre de l'altitude et revenir sur le terrain.

Quelques supportrices étaient dans les gradins pour nous encourager, par n'importe quel temps il y en avait toujours une petites dizaines. Très vite je reconnu ma sœur Céleste. Un sourire s'afficha sur mes lèvres. Ce n'était pas rare qu'elle vienne me voir jouer, et c'était toujours un plaisir de finir des entrainements par une discussion avec elle. Je saluais mes coéquipiers avant de m'avancer vers elle.

"Oui Carter, mais surtout n'oublie pas d'avoir le poignet plus souple la prochaine fois, ça t'éviterait d'avoir mal en renvoyant le cognard ! A la prochaine !"

Carter était une nouvelle recrue qui cognait bien trop fort sur sa batte, il allait finir par se briser le poignet, mes dix années d'expérience en tant que batteur me l'avait appris. Je continuais ma route vers Céleste qui était sur un banc des gradins.

"Hey !" Avais-je lancé en sa direction.

Je me mis à trottiner vers elle, balai en main. Arrivé à sa hauteur j'ébouriffais mes cheveux pour faire tomber la neige fondue.

"Tu n'as pas eu froid à attendre comme ça ?"

Je posais mon balai contre une planche de bois et je m'installais après l'avoir embrassé sur le front.

"Ça va toi ?"

La tête sur ses jambes et les miennes allongées sur le reste des bancs, je soupirais de plaisir. Ça faisait un bien fou de détendre les muscles.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 28.02.16 13:57


Samedi matin. Je me réveillais doucement à travers les quelques rayons de soleil qui passaient à travers la fenêtre. On était au mois de février mais le soleil avait refait son apparition depuis quelques jours. Les filles de mon dortoir était déjà sorties, surement en train de prendre leur petit-déjeuner ou certaines, plus matinales, en train de faire leurs devoirs. Je pensais alors à mon devoir de Métamorphose qui m'attendait et je retombais la tête contre l'oreiller. Merlin... J'avais encore ce parchemin à écrire ce matin... Je soupirai pour enlever une mèche tombée sur mes yeux et me levais d'un bond. Autant reporter ce devoir à plus tard et aller voir Gabriel en train de s'entrainer. Cette pensée me motivait assez pour me dépêcher de m'habiller de façon moldue. Mes parents adoptifs aimaient le look des moldus et étant originellement une, j'adoptais aussi. L'uniforme n'était obligatoire que pendant les cours, non ?

Je pris en plus un bonnet et une écharpe avec le blason de Poufsouffle et descendis dans ma salle commune. En effet, quelques-uns de mes camarades étaient déjà occupés à gratter sur leur parchemin tandis que d'autres jouaient aux cartes. Je sortis et me dirigeais vers la Grande Salle.

- Salut Tina !

- Hey Céleste ! T'as eu du mal à sortir du lit ?

- On est samedi !

Je haussais les épaules et pris une pomme avant de sortir à nouveau de la Grande Salle. Je me dirigeais en marchant tranquillement vers le Stade de Quidditch où s'entrainait l'équipe de Serpentard. Des supportrices étaient déjà présentes et bavaient sur les joueurs. J'entendis même un commentaire sur mon frère et fusillais la fille en question du regard. Pas touche ! Malheureusement, je n'étais pas très "copine" avec ceux de la maison Serpentard mais je m'en moquais. Je venais uniquement pour voir mon Gabriel. Il était plutôt doué d'ailleurs et à chaque fois je l'encourageais

Quand l'entraînement fut terminé, il vint me rejoindre au pas de courses et posa sa tête automatiquement sur mes genoux. Un sourire vint se figer sur mon visage, comme à chaque fois que je le voyais, oubliant mon cauchemar de cette nuit d'un seul coup de baguette.

Je collais mes mains froides contre ses joues.

- Un peu, mais ça valait le coup ! Tu es très doué tu sais, même si je te le dis tout le temps...

Je ris un peu et ma mine devint un peu plus soucieuse quand il me demanda comment j'allais.

- J'ai... j'ai refait un cauchemar.. Le même que la dernière fois tu sais, avec la voiture qui tombe du pont. Sauf que cette fois-ci, j'étais dans la voiture et avec l'eau autour j'étais incapable de respirer. Je criais, je criais,...

Je pris une grande inspiration comme pour me rappeler que ce n'était qu'un rêve. Je ne voulais pas non plus trop inquiéter mon frère, aussi je lui caressais les cheveux.

- Mais, ce n'est qu'un rêve. Et toi ? Cet entraînement bien passé ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 28.02.16 19:08


Le froid de ses mains me firent frémir, mes joues étaient brûlantes après l'effort fourni sur mon balai. Elle était gelée, c'est bien ce que je me disais.

- Un peu, mais ça valait le coup ! Tu es très doué tu sais, même si je te le dis tout le temps...

Je me mis à rire. Après dix ans de ce sport, heureusement que j'étais meilleur que le batteur qui venait de rentrer dans l'équipe. Mais c'était toujours un plaisir d'entre ma sœur me le dire encore et encore. Je n'étais pas farouche de compliment.

"Je pourrais être meilleur !"

Le Quidditch était une sorte de passion après mes études. C'était vraiment la chose qui me permettait de décompresser de toute cette pression, ces cours. J'aimais être dans les airs, me sentir utile pour une équipe. Le fait d'avoir choisi le poste de batteur était beaucoup lié à ma carrure au début, mais je me rendis vite compte que j'adorais passer mes nerfs contre un cognard. Mettre toute ma puissance physique à frapper avec ma batte. C'était grisant et ça me permettait de canaliser pas mal de chose. C'était à la fois un poste de défense et d'attaque, tout ce qui me correspondait. Le rire étouffé de Céleste me ramena à la réalité. Je redressais un peu ma tête afin de pouvoir la voir à l'envers.

- J'ai... j'ai refait un cauchemar.. Le même que la dernière fois tu sais, avec la voiture qui tombe du pont. Sauf que cette fois-ci, j'étais dans la voiture et avec l'eau autour j'étais incapable de respirer. Je criais, je criais,...

Je posais mes mains toutes aussi gelées sur les siennes et resserrais mes doigts pour presser chacune de ses paumes. J'avais l'habitude de ses cauchemars, mais à chaque fois ça me faisait quelque chose. J'ai toujours vu Céleste comme une survivante, parce que c'est ce qu'elle était. Chaque jour, c'était ce qu'elle devait faire, survivre.

Elle soupira et se mit à caresser mes cheveux en faisant diversion. Qu'un rêve... Pas vraiment, pas tout à fait. Mais elle avait l'air de vouloir parler d'autre chose. Ma présence seule avec le temps avait l’effet de la rassurer et de la calmer.

Plus petite, je devais lui parler, éventuellement chanter et elle se rendormait. Plus le temps passait, plus j'avais juste besoin d'être là, près d'elle, tantôt dans le lit à côté d'elle, tantôt sur un fauteuil dans la chambre. Comme si j'étais capable, par ma seule présence, de chasser tous les démons de son enfance. J'avais ce pouvoir sur elle et pour rien au monde je l'aurais échangé. J'aimais avoir ce lien spécial avec elle.

"Tu auras beau faire ce que tu veux avec mes cheveux, ils resteront indomptables, tu le sais pourtant !"

Je souriais. Je ne dénombrais plus le nombre de fois où elle avait essayé de donner une forme à mes cheveux. Même la magie n'y faisait rien. Un jour elle avait même essayé du gel moldu, ça avait été un grand moment de rire. Je ne ressemblais à rien.

"L'entrainement était plutôt pas mal, les nouvelles recrues cette année sont plutôt prometteuses. Mais dis moi ! Que veux-tu faire aujourd'hui ?"

Je me redressais d'un bond et me tournais vers elle.

"Les boutiques au Pré-au-lard ? Boire un truc au Salon de thé de Madame Pieddodu ?"

J'avais du temps devant moi aujourd'hui. Je n'avais pas été contacté par The Guardians. Je pouvais un peu souffler, et ma sœur était d'une bonne compagnie. Ça faisait un petit bout de temps que je n'avais pas passé un moment seul avec elle, je voulais savoir comment elle allait vraiment. Au niveau des cours, des copines, des amours pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 29.02.16 21:25


- Je pourrais être meilleur !

Je souris en entendant la réplique de mon grand frère tout en lui caressant affectueusement les cheveux. Il était déjà très doué mais il voulait sans cesse dépasser ses limites. Je n'étais pas particulièrement fan du Quidditch, trop violent à mon goût, mais je soutenais toujours Gabriel dans ce qu'il entreprenait.

Lorsque je lui relatais mon cauchemar, il posa ses doigts sur les miens et je tournais la tête vers lui, comme pour le remercier. Ca c'était mon Gabriel. Toujours là, toujours à l'écoute, toujours compréhensif. Il me soutenait et j'en faisais de même. On était là l'un pour l'autre et j'étais sûre que ce serait toujours comme ça entre nous. Personne ne pouvait briser ce lien qui nous unissait. Il était bien trop fort.

- Tu auras beau faire ce que tu veux avec mes cheveux, ils resteront indomptables, tu le sais pourtant !


Je ris. Il était vrai que ses cheveux étaient une horreur. IN-COI-FFABLE ! Combien de fois j'avais pu me battre avec eux pour essayer de leur donner du "style" mais rien à y faire. Et Gabriel qui était toujours là à rire après mes tentatives désespérées. Généralement, on finissait par se bagarrer gentiment mais il était bien trop fort pour moi. La dernière fois, il m'avait soulevé de terre pour me plonger dans la baignoire et m'asperger le visage d'eau. Oui on avait une réelle complicité tous les deux.

- L'entrainement était plutôt pas mal, les nouvelles recrues cette année sont plutôt prometteuses. Mais dis moi ! Que veux-tu faire aujourd'hui ? Les boutiques au Pré-au-lard ? Boire un truc au Salon de thé de Madame Pieddodu ?


Le Serpentard se redressa d'un coup sur le banc, plantant son regard malicieux dans le mien. Je lui rendis en échange un sourire complice et dis :

- Mmh... On pourrait aller s'acheter quelques bonbons chez Zonko puis finir aux Trois Balais plutôt !

Je me levais du banc et lui tendis la main pour qu'il se lève à son tour.

- Je ne veux pas trop traîner par contre, j'ai encore quelques parchemins à rédiger..

J'avais très envie de passer un peu de temps avec lui, mais je ne voulais pas non plus prendre trop de retard dans mes devoirs. Rien que d'y penser, ça me portait peine. Et j'aurais encore plus de peine de quitter Gabriel pour "rejoindre" mes devoirs.

Alors que Gabriel prenait la tête de la marche devant moi et qu'on venait de rejoindre la terre ferme, je souris malicieusement. Et avant qu'il n'ait pu se retourner, je lui sautais sur le dos, balançant mes pieds devant pour qu'il puisse me porter.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 02.03.16 17:12


- Mmh... On pourrait aller s'acheter quelques bonbons chez Zonko puis finir aux Trois Balais plutôt ! Je ne veux pas trop traîner par contre, j'ai encore quelques parchemins à rédiger..

Je saisis sa main gelée et me relevais à mon tour du banc.

"Zonko et Trois Balais ça me va ! On ne traine pas alors, je voudrais pas être responsable de ton échec scolaire !"

Je souriais en lui faisans un clin d’œil. Céleste était une élève sérieuse, peut-être même un peu trop, mais j'étais très fier d'elle. Le retard qu'elle avait rattrapé, la maturité dont elle faisait preuve, ma petite sœur avait bien grandit, mais était encore très fragile, comme en témoignaient ces cauchemars. J'avançais rapidement et c'est sans surprise que je sentis Céleste me sauter dessus s'accrochant à mon cou. Je la portais comme ça depuis aussi longtemps que je m'en souvienne.

"Ooh tout doux je sors d'un entrainement de Quidditch je te signale !"

En réalité ma sœur était légère et ne m’incommodait pas le moins du monde. Durant toutes ces années, elle avait su me dompter, à la manière d'un Hippogriffe. Je n'étais habituellement pas très tactile, mais avec Céleste c'était différent. Depuis petite, elle avait eu besoin de ce contact, seulement avec moi. Quand elle était en plein crise, en cauchemars, j'étais le seul à pouvoir la toucher, m'approcher d'elle.

Au fil du temps, les cauchemars étaient moins violents, mais j'avais gardé pour habitude de maintenir ce lien physique. Une caresse sur le visage, dans les cheveux, ma main dans la sienne. C'était une source de réconfort et de réassurance pour elle, comme si le contact physique la recentrer, la ramener à la réalité. Et j'avais tellement pris cette habitude, que s'en était devenu un besoin vital pour moi aussi. Ce qui n'était pas toujours du goût de mes ex, qui justement le devenaient en général car elle nourrissait une jalousie sans nom pour ma sœur. Et comme le choix était rapidement fait pour moi, c'était Céleste que je choisissais à chaque fois.

Je marchais sans difficulté avec ma sœur ainsi sur mon dos jusqu'au Pré-au-lard. J'aimais l'écouté me parler, c'était elle la plus bavarde de nous deux. Mes silences lui suffisaient parfois ou mes éclats de rire, parce qu'elle me faisait rire, toujours et depuis toujours. Malgré l'horreur de ce qu'elle avait vécu, la perte de ses parents, c'était une fille à la capacité de résilience énorme. Elle m'avait toujours surpris, dans sa capacité à rebondir et de naviguer entre les torrents. Je savais que je n'y étais pas pour rien, car je l'accompagnais et la soutenais depuis gamine, mais tout ça, c'était déjà en elle, avant même que j'arrive dans sa vie. Je ne faisais que potentialiser ses capacités déjà présentes.

J'imaginais ma vie sans elle. Aurais-je été le même homme ? Aurais-je fait tout ce que j'avais entrepris ? Elle était aussi ma force, une motivation. Un moyen de me dire qu'il ne fallait rien abandonner dans la vie. Une raison de me battre contre l'adversité, contre l'intolérance. Elle était née moldu, mais elle était la plus sorcière d'entre nous. J'aimais profondément ma sœur, elle avait été un pivot dans notre famille. Plus tard moi aussi, comme mon père, je donnerais une chance comme il l'avait fait pour Céleste.

Tous ces efforts avaient fini par payer. J'avais été contacté par une organisation secrète pour garantir la Paix dans le monde, sorciers, moldus confondus. Je ne pouvais pas en parler à ma sœur, et ça me démangeait, ça me torturait. Mais tant que rien était encore fait, je ne pouvais pas lui dire. Il fallait que je finisse ma formation, que je sois sur de passer les tests. Ensuite j'aviserais si oui ou non je l'avertissais. Je suppose que cela impliquera des missions, des situations complexes et je ne voulais pas inquiété Céleste. Il me semblait que j'avais très peu de secrets pour elle, du coup ce n'était pas évident de cacher un tel évènement dans ma vie.


Arrivés enfin devant le portail, je fis descendre Céleste de mon dos. Je posais mon bras autour de ses épaules et on se mit en route vers Zonko, regardant les autres boutiques et les sorciers s’affairaient à droite et à gauche dans la rue.

Une fois dans le magasin on farfouilla un peu partout. Je saluais quelques amis. La joie présente sur le visage de ma sœur était un baume au cœur. J'adorais la voir rire, surtout en ma compagnie, savoir que je pouvais la rendre heureuse était gratifiant. J'étais un peu son Patronus et je n'aurais donné ma place pour rien au monde, c'était ma protégé, mon adorée. J'avais d'ailleurs intimidé à de nombreuses reprises des petits copains à elle. Parfois malgré moi, parfois parce que je ne les supportais pas trop, j'avais peur pour elle et j'étais - il est vrai - un poil surprotecteur. Mais il était hors de question que quelqu'un lui fasse du mal.

"Alors tu choisis quoi aujourd'hui ?" J'avais pour ma part repéré des caramels mous.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 05.03.16 23:41


Gabriel saisit ma main et, sourire aux lèvres, me répondit :

- Zonko et Trois Balais ça me va ! On ne traine pas alors, je voudrais pas être responsable de ton échec scolaire !

Ingérable, je vous le dis moi ! Toujours à glisser une ou deux blagues par là, et surtout toujours à veiller sur moi. Si on était attentif, dans chacune de ses phrases il prenait soin de moi. Soit il me faisait rire, soit il me demandait comment j'en allais, soit il me posait une question banale qui amenait toujours une question sur moi-même.

Me plaçant derrière mon frère, je décidais de lui monter sur le dos, celui-ci se dépêchant de répliquer :

- Ooh tout doux je sors d'un entrainement de Quidditch je te signale !


J'éclatais de rire.

- Et papi n'a déjà plus d'énergie, c'est ça ?

Je déposais un baiser sur son épaule, un petit signe d'affection qui ne trompait pas. Depuis quelques temps, je voyais Gabriel autrement. Il n'était plus seulement mon frère, mon meilleur ami, celui à qui je confiais tout et que j'aimais par-dessus tout. Je l'aimais à présent d'un autre amour, celui qui dépasse la limite fraternelle. Bien sûr, je ne lui avais rien dit et lui n'avait constaté aucun changement dans mon comportement. De toute manière, qu'est-ce que j'aurais bien pu changé ? J'étais toujours aussi tactile avec lui qu'auparavant, je lui parlais de tout et il me parlait de tout. Rien n'avait changé si ce n'était mes sentiments. Et je n'étais pas encore prête à lui en parler. Je ne savais quelle réaction il pourrait avoir et je ne voulais pas tout gâcher. Tant que ses "petites-amies" restaient loin de lui.

On arriva assez vite à Pré-au-Lard et Gab me fit descendre de sur son dos. Mais ce n'est pas pour autant que la distance s'installa entre nous, bien au contraire. Il passa un bras protecteur sur mes épaules, et j'appréciais nettement cette sensation. C'était agréable de savoir que quelqu'un vous protégerait comme jamais et serait toujours là pour vous.

On entra chez Zonko où de nombreux élèves étaient déjà présents. Gabriel saluait de son côté des amis à lui alors que je trouvais quelques filles de mon année. Je leur glissais un petit sourire, un petit signe de la main alors qu'elles regardaient curieusement mon frère. En faites, tout compte fait, c'était dérangeant d'avoir un mec aussi beau à côté de soi.

- Alors tu choisis quoi aujourd'hui ?

J'attrapais quelques paquets de chocogrenouilles et les présentais sous son nez :

- Hors de question que je quitte le magasin sans mes friandises préférées ! Il me manque encore des cartes !

Je fis une petite moue d'enfant triste qu'on allait privé de ses bonbons préférés. Puis, je me tournais de l'autre côté, cherchant sur les différentes tables de nouveaux parfums de bonbons à tester.

- Tu m'autorises à te payer tes bonbons ?
demandais-je sans regarder Gab, bien trop hypnotisée par toutes ces friandises.

Les quelques filles de mon année venaient de finir de payer leurs bonbons et quittaient le magasin en gloussant. Je levais les yeux au ciel et me tournais vers Gab qui semblait ne rien avoir compris :

- Tu ne peux pas t'empêcher d'être aussi beau ?


Rapidement, un sourire amusé vint se figer sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 19.03.16 16:54


- Hors de question que je quitte le magasin sans mes friandises préférées ! Il me manque encore des cartes !

Je l'aurais parié. Je connaissais ma sœur et ses goûts en matières de Chocogrenouille. C'était des friandises qu'elle avait toujours apprécié, d'aussi longtemps que je m'en souvienne. Ses yeux brillaient dans le magasin, et je l'admirais. Je me nourrissais de cette vision apaisante, de la savoir heureuse. Elle retrouvait le regard d'un enfant innocent, qui n'aurait pas vécu tout ce qu'elle a subit. Cette simplicité dans son comportement me faisait du bien, et j'avais le sentiment que rien ne pouvait être plus beau que son sourire en cet instant.

- Tu m'autorises à te payer tes bonbons ?

Je fis une mine hésitante, mais devant son regard insistant, je validais son interrogation avec un hochement de tête affirmatif. Si ça pouvait lui faire plaisir, pourquoi pas. C'était bien la seule personne à pouvoir faire de moi ce qu'elle voulait. J'étais plus docile en sa présence, et elle pourrait me faire faire n'importe quoi, que je la suivrais probablement aveuglément. Elle était plus qu'une sœur, elle était aussi ma meilleure amie, une confidente attentive. J'aurais donné n'importe quoi pour rendre son avenir plus beau, à défaut d'avoir pu être là dans son passé terrible.

- Tu ne peux pas t'empêcher d'être aussi beau ?

"Hein ?!"

Je me retournais perplexe vers Céleste alors que j'étais absorbé par une qualité de bonbon particulièrement étrange.

"De quoi tu parles ?"

Je suivais alors le regard de ma sœur vers la sortie où des filles, tout en quittant le magasin, rigolaient entre elles en me regardant. Elle filèrent en vitesse quand mes yeux se posèrent sur elles. Je levais à mon tour le yeux au ciel.

"Oh ça..."

Je haussais les épaules et souriais devant les yeux amusés de Céleste.

"Te moquerais-tu de moi ?" Ironisais-je ou ouvrant la bouche, l'air choqué. Je plissais mes yeux.

"Que veux-tu ?! Je suis irrésistible. Tu pourrais toi, résister à ses yeux et ce corps de divinité grecque ?"

Je me penchais vers ma sœur, l’œil joueur, une moue sur mes lèvres et contractant mon biceps. J'en profitais pour voler un baiser sur sa joue et je l'attirais contre mon torse.

"Mais aujourd'hui, elles n'ont pas de chance, je ne suis que pour toi petite sœur !"

Je la serrais un peu contre moi avant de défaire l'étreinte. Quand j'étais avec elle, les filles m'importaient peu. Je profitais toujours de mes instants avec Céleste comme s'ils étaient les derniers. Et je voyais bien, que pour elle aussi, des regards se tournaient. Elle était belle, mais elle était ma sœur. Et les gens le savaient. J'intimidais bien des hommes qui auraient voulu s'approcher d'elle et c'était tant mieux. J'avais le sentiment de la protéger, sans même rien avoir à faire. La réputation de ma famille, et de mes compétences de sorcier étaient suffisantes.

"Si tu me payes les friandises, je t'offre le verre au Trois Balais qu'est-ce que tu en dis ?"
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité
Je suis Invité

Re: Repos bien mérité écrit 28.03.16 18:08


- De quoi tu parles ?

Comme je m'en serai doutée, Gabriel n'avait évidemment pas compris ou pas remarqué les jeunes filles du magasin. Mettez Gab devant des bonbons et il ne voit plus rien. Tout juste s'il remarquerait ma disparition. Le Serpentard comprit enfin mon allusion, et toujours mon sourire en coin, je haussais un sourcil.

- Te moquerais-tu de moi ? Que veux-tu ?! Je suis irrésistible. Tu pourrais toi, résister à ses yeux et ce corps de divinité grecque ?

Oh que oui M. Whitewood, je pourrais, j'aimerais succomber. Même lorsque je ne le voyais que comme frère je le trouvais parfait mais avec les sentiments amoureux que j'avais développé, je le voyais ressortir encore plus beau que jamais. Mon frère était assez populaire et il avait de quoi l'être. Beau, intelligent, drôle, protecteur. Le petit-ami parfait en somme. Le seul truc qui faisait qu'il était célibataire à cette heure ? Moi. Ma proximité avait lui ou plutôt la relation que nous entretenions repoussait certaines filles qui n'acceptaient pas cette relation. Jusqu'au jour où Gabriel fixerait peut-être une limite à notre relation ? J'en doutais sérieusement. Il m'adorait, on se connaissait depuis toujours. Jamais il ne me ferait ça. Si ?

Mon frère, comme répondant à mes pensées, déposa un rapide baiser sur ma joue et m'attira contre lui. Oui je n'étais qu'à lui, au moins pour des moments comme ceux-ci et je m'estimais chanceuse de l'avoir. Je me laissais un peu contre lui, enveloppée par sa chaleur et ses bras réconfortants puis il défit son étreinte et, lui attrapant la main au passage, je me dirigeais avec lui vers le comptoir.

- Si tu me payes les friandises, je t'offre le verre au Trois Balais qu'est-ce que tu en dis ?


Je fis une moue hésitante mais un verre de Bieraubeurre me tentait bien. Après tout, c'était part égale. Je haussais les épaules et lorsque ce fut notre tour, je déposais mes Chocogrenouilles alors que Gabriel en faisait de même. On me donna le prix et après avoir donné les sous, je glissais mes Chocogrenouilles dans mon sac de cours et attirais Gabriel dehors.

- Et donc monsieur n'en a que faire des regards des autres filles autour de lui tant que je suis là ? ironisais-je. Puis devant un peu plus sérieuse : Tu sais que si tu veux aller voir une fille, je peux te laisser. Je ne veux pas que ça t'empêche de trouver quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Je suis

Re: Repos bien mérité écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Un repos bien mérité
» Du repos bien mérité (13.03 - 13h37)
» Repos bien mérité dans une taverne.
» Un repos bien mérité? [Pv.Laelya]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Le Stade de Quidditch :: L'extérieur de Poudlard :: Le Terrain de Quidditch-