Bonjour les Luxiens Le forum à ouvert ses portes en 2014 Nous sommes sur la version 05
News du 21 septembre: Le premier épisode est enfin dévoilé : Inscription
News du 02 Novembre: Le forum vient de faire peau neuve, voici le thème Lacrymosa Votre avis nous intéresse
News du 02 Novembre: Des membres du forum sont à l'honneur Découvrir les gagnants
Votons pour le forum: Écoutons un peu de musique Changement de la playlist WITCHE RADIO
News du 28 Novembre: Attention un recensement est en cour et prendra fin le jeudi 1 décembreRecensement
Le 28/11 Nous recherchons des Moldus et des membres du gouvernement magique ^^
N'hésitez pas à venir poser des questions on ne mord pas !
N'hésitez pas à nous mettre un petit mot sur nos publicités sur Bazzart et Pub Rpg Design !
Vous pouvez aussi voter sur nos différents top-sites !
Merci à tous !


Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.”


Aller à la page : Précédent  1, 2


un membre de The Veil
Date d'inscription : 03/03/2016
Cursus/Métier : Elève à Poudlard,

Je suis un membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 14.10.16 20:19


Arran baisse soudainement la tête , détournant son regard du haut du toit quand quelqu'un lui agrippe le bras. Un moldu. Complètement bourré. Il lui fait face, gémissant, chialant comme un gamin de cinq ans , s'accrochant à lui comme s'il fait office de bouclier. Arran se dégage violemment et se recule d'un pas. Bordel. Un moldu qui vient de le toucher. Il regarde les autres sorciers un par un , apparemment tous dans la même situation.
Le jeune homme jure à voix basse. L'ambiance est plus glaciale, plus effrayante, même la nuit semble s'être assombrie d'un coup. Il s'apprête à reculer pour imposer une certaine distance raisonnable avec le moldu mais Madly recule à ce moment là et s'accroche à lui. Le contact avec elle est moins dérangeant qu'avec le moldu mais tout le monde sait bien qu'il déteste ça : les contacts...

Cependant, quelque chose préoccupe Arran. Il se passe forcément quelque chose. Il se passe quelque chose dans ces sombres rues qui malgré la nuit, paraissent innocentes. Ses yeux clairs percent les mystères de l'obscurité. Dans l'ombre, il finit par suivre les pas de Madly. Plus ils s'approchent du point indiqué par ces saletés de moldus, plus Arran ressert sa main posée autour du manche de sa baguette. Soudain, il aperçoit le regard de la jeune fille qui l'accompagne. Celui ci s'assombrit , elle s'empêche de crier. Inconsciemment, la mâchoire de Arran se crispe, il fait tout son possible pour ne pas faire un pas en arrière. Un ensemble de cadavres déchiquetés reposent sur le sol ; un spectacle écoeurant, qui paraît hors du commun s'offre à eux. Une odeur de sang et de pourriture plane dans l'air: signe que le massacre ne s'est pas déroulé il y a très longtemps. Tout ça c'est récent. Quelqu'un est passé par ici, ou quelque chose...

« C'est quoi ce bordel. » Ce sont les seuls mots qu'Arran réussit à prononcer à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


le Fondateur & un Sorcier Recherché
Date d'inscription : 22/05/2014
Cursus/Métier : Détective magique
Localisation : Dans mon bureau
Humeur : Tendu


Je suis le Fondateur & un Sorcier Recherché

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 16.10.16 14:19

i hunting shadows in the dark
"Encore des ennuis !!!"
Je me penche par dessus les rebords de l'immeuble afin d'apercevoir la ruelle. Le spectacle que je vois est bien différent de celui que j'ai aperçu quelques minutes auparavant. Un épais brouillard blanc se promenait à travers les ruelles. De ma position, je sentais un odeur nauséabonde. De la pourriture, du sang, de la transpiration... Un carnage se préparait cette odeur caractérisait parfaitement les situations qui dégénèrent pour finir en boucherie. Cela ne sera pas la première ni la dernière, mais je n'avais pas envie de voir certaines personnes finir en chair à pâté. Alors que je poursuivais mes observations, j'entendis des cris surgissant du brouillard. Des hommes et des femmes courraient vers le groupe qui s'était formé. J'entendais à peine ce qu'il disait. Je pouvais saisir quelques brides m'informant qu'un monstre les pourchassait. Je me demandais quel genre de monstre pouvait les effrayer à ce point.

Quelques mètres devant moi, je peux apercevoir à travers la brume des corps qui apparaissent. Je ne sais pas si je peux parler de corps vu leur état. Ils sont broyés comme si on les avait passé sous un véhicule extrêmement lourd. Les viscères sont à l'air et dégagent cette odeur si caractéristique. En voyant ces corps, je ne peux chasser de mon esprit les inferis. Cette vision d'horreur venue de plusieurs années en arrière m'assaille. Je me dois de réagir. Il faut absolument brûler les corps sinon nous pourrions courir à des problèmes encore plus grand. Je pointe ma baguette vers le tas de cadavre et une gerbe de flamme en sort pour se jeter sur les cadavres. Lorsque celle-ci atteignit la masse, ils s'enflammèrent et la lumière produite me permit de mieux voir l'ensemble de la scène. J'essayais de conserver un certain retrait vis à vis du groupe, ne désirant pas avoir de problèmes, je me devais d'être prudent.

J'observais avec attention, mais je ne voyais pas ce qui avait pu causer un carnage aussi horrible. Je ne pouvais enquêter paisiblement avec toutes les personnes présentes. Un frisson me parcourait l'échine. Je devais être prudent. Un combat risquait d'avoir lieu, je ne sais pas contre qui, mais cela ne va pas être beau à voir. Je tenais ma baguette fermement et je continuais d'avancer sur les toits en espérant apercevoir les origines de ce carnage même si un sentiment de terreur commençait à me nouer les tripes. Cela me rappelait trop de mauvais souvenirs pour lesquels j'aurais tout donné afin de les oublier.

........................................
men made madness and the romance of sadness.
C'est bizarre cette sensation, vous savez quand à chaque instant une seule et même image se place devant vos prunelles. Cette image, qui jamais ne change, ce même visage qui reste là inopinément. Ces yeux qui vous plonge dans un délicieux rêve et ce sourire qui vous transporte '' sur une autre planète ''. Cet ange, qui vous donne le courage d'affronter la vie quoi qu'il puisse arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 23/01/2016
Cursus/Métier : Serveuse aux Trois Balais

Je suis une membre de l'Ordre du Phoenix

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 16.10.16 18:10

Let me help you
Joyce & Everyone

À peine venait-elle de sortir à l'extérieur, qu'un moldu lui attrapa le bras. Elle sentit ses ongles lui griffer la peau, tandis qu'elle eut un brusque mouvement de recul. D'autres personnes apparurent, suivies par le brouillard. Hommes et femmes criaient et semblaient apeurées, hurlant qu'il y avait non loin une créature qui avait fait des ravages. Que se passait-il donc ? Joyce suivit le petit groupe et déboucha sur une petite ruelle obscure. Devant elle, plusieurs sorciers étaient également présents, ignorant la raison de ce chahut. « Lumos. » Brandissant sa baguette, la brune s'avançait prudemment ne sachant absolument pas ce qu'il l'attendait. Cependant, la légère lueur n'était pas encore assez suffisante pour distinguer tous les détails.

Arrivant dans un cul-de-sac, la jeune femme se stoppa net. Sur le mur à quelques mètres de là, se trouvait une véritable scène d'horreur. L'odeur nauséabonde du sang et des morceaux de chair fraîche lui fît froid dans le dos. La sorcière ne put s'empêcher de laisser échapper un cri de surprise. Plaquant une main sur sa bouche, elle faillit se trouver mal. Vacillant fortement, la membre de l'Ordre du Phénix détourna le regard et tourna les talons. De nature quelque peu sensible, elle ne supporta pas la vision de cette représentation sanglante. Perdant tous ses moyens, elle était plutôt désorientée. Les larmes aux yeux et sur le point de tomber, Joyce se rattrapa au sorcier le plus proche.


........................................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pnj
Date d'inscription : 14/09/2016

Je suis Pnj

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 24.10.16 21:35

HELLS HEIGHT
“Il y a des horreurs, aux frontières de la vie, que nous ne soupçonnons pas, et de temps à autre, la funeste curiosité d'un homme les met à portée de nous nuire.”(Lovecraft)



21 heures, la nuit tombe sur le ghetto
De ses yeux hagards il scrute l'obscurité. Sous ses yeux vitreux, s'extasient des colombines pâles qui dansent et virevoltent. Elle sont si belles ses deux colombes blanches qui exécutent leur ballet improvisé dans cette plaine de verdure où les arbres parlent. Une nouvelle bouffée envahit ses poumons et le paysage de rêve se colore de manière criarde et grossière. Les deux charmantes danseuses sont devenues hideuses et cruelles, et sur leur faciès se dessinent un rire grotesque. Pourquoi se moquent-t-elles de moi, songe le rêveur. La verte vallée s'allonge et la végétation verte meure et suffoque laissant apparaître une traînée de ronces noires qui dégoulinent d'un miasme vert et collant. Elles s'allongent et s'entrelacent, les colombines se colorent de rouge et lentement leur visage se désagrègent sous le regard désabusé et contemplatif de ce spectateur muet.

Il ne reste rien de son paysage féerique et déjà les citadelles se craquellent et le sol se fissure laissant s'échapper des vapeurs toxiques. La lumière devient soudainement inquiétante bien trop brillante prenant des teintes émeraude. Il ne sait pas pourquoi mais son corps se fige et déjà la peur enserre sa gorge et hache sa respiration devenue soudainement sifflante. La chute semble rude et le rêveur ne comprend pas comment son rêve peut lui échapper de la sorte. Quelle est cette farce ignoble ? Le rieur lui avait pourtant assuré que la marchandise était la meilleure sur le marché du ghetto ! Il doit bien rire de son sale coup déjà le goût amer de la vengeance lui monte dans la gorge. Cette pétasse c'est bien foutu de sa gueule, il est vrai qu'elle lui a vendu pour une misère mais la descente et bien trop rude à son goût. Il aperçoit déjà des bribes de sa réalité, des gens contemplent un mur. Il est dissimulé derrière un tas d'immondice une chance qu'on n'ait pas profité de son état pour le voler.

Il grommelle dans sa semi-conscience et c'est alors que l'odeur accompagnant la vision horrible se matérialise enfin à ses yeux. Il retrouve un semblant de lucidité et se traîne dans la bouillasse sanguinolente de son trou à rat. Ses potes ne sont plus que des puzzles qui tachent les murs et les sols. Il ne se rappelle rien ou si peu. Il est à genoux et sanglote comme un gosse. Son corps tremble, il se passe une main sale sur le visage, il n'arrive pas à croire que George, Jacob et Sally ne sont plus que cette bouillie ensanglantée. Il n'a plus vraiment  envie de planer même son cerveau et encore embrouillé par sa récente prise de trouble rêve. Il tient encore à la main son inhalateur et la dose sombre. Il regarde ces inconnus et se fige en apercevant un suceur. Il pointe son doigt accusateur vers la vampire et d'un air de défi « Toi et ta putain d'engeance vous êtes des démons. Le rieur se fout bien de notre gueule avec sa saloperie. Du sang de sanguinaris… Ouais mon cul ! Vous êtes que des putes à Satan comme les sorciers qui vivent de l'autre côté de la rive ! Des usurpateurs et des voleurs. » Il crache au sol et se dandine mollement d'un pied sur l'autre. Il a osé dire tout haut ce que tous les laissés pour compte pensent dans le ghetto.

Il pense que sa santé mentale et indemne et alors qu'il pose ses pupilles dilatées sur le groupe présent, il entend distinctement ce grognement guttural provenir d'un peu plus loin. Il tourne la tête et cherche la provenance de cet intonation animale. Les visages se brouillent alors et tout se mélange prenant d'étranges formes qui ne ressemblent à rien d'humain. Il ne panique pas encore mais sent sa pisse se raidir dans sa vessie. Il jure entre ses chicots pourris et ne sait pas à quel saint se vouer pour se protéger de ce qui semble arriver. La réalité, le songe ? Était-il vraiment dans cette rue entourée de morceau de cadavre ? Il ne sait plus trop où il en est, il titube légèrement se collant au tonneau ou se meure le feu qui les a réchauffé tôt dans la soirée. Il patauge dans le sang mais ne s'en rend pas compte. Il semble devenu dingue comme les autres qu'ils à déjà rencontré, apeuré il agrippe ses cheveux et pince la peau de son bras pour se réveiller de son cauchemar. Il hurle presque se collant à la chaleur tiède du tonneau rouillé et le renverse sur le sol. Le froid semble plus fort et il claque des dents la morve coule de son nez et il renifle bruyamment. Il murmure « Vais-je mourir comme eux ? » Le silence est sa seule réponse à sa demande et déjà les poils de son dos et de ses bras se dressent sous sa veille doudoune brune.

Des cliquetis métalliques se répercutent autour de lui, comme des ergots heurtant le sol pavé et huileux de sang. Il ne le voit pas encore mais il finit par comprendre ce qui approche. Les gens murmurent depuis plusieurs nuits que le diable a pris forme animale et qu'il se repaît de sang et de chair arrachant les âmes des carcasses et laissant pourrir les restes de son festin. Il en est sûr tout ça c'est la faute de ces satanés sorciers ! S'ils n'utilisaient pas leur magie et leur arts païens ils n'auraient pas attiré Lucifer et sa meute de démons sur Londres et sur le monde.

Alors qu'il chiale comme un gosse, il voit cette ombre fugitive qui les domine tous. Il hurle et leur intime de se retourner, il devient très bruyant comme devenu aliéné. L'animal se tient sur un toit et fixe de son regard ardent le voyeur qui est resté loin de la scène d'horreur. Il laisse ses crocs claquer dans le vent et sa fourrure de pointe acérée se fige dans l'instant. Sa bave visqueuse dégouline de ses babines noires et alors qu'il approche discrètement de James. Quelque chose semble le retenir, une laisse invisible qui hérisse à nouveau les poils du monstre qui repose son attention sur le malheureux rêveur. Il n'aurait pas dû entrer dans leur royaume et maintenant il est l'heure de chasser ce nouveau compagnon de jeu. Le malheureux n'en croit pas ses yeux trois autres silhouettes quadripédes se figent et le scrutent. L'un des molosses mâchonne comme s'il s'agissait d'un vulgaire jouet de plastique un bras féminin arraché. La bague dorée il la reconnaîtrait entre mille, Sally ne s'en séparait jamais. Il pose la main sur sa bouche alors que la mâchoire carnassière happe et craque les os durs. Il regarde horrifié le monstre engloutir la chair et arracher les tendons. Il ne sait rien de ses monstres infernales, il prononça distinctement le mot "SINISTROS" avant de s'évanouir brutalement sur le sol.


©Lux Vitae



Petite information : Les seules personnes capables de véritablement voir les créatures pour le moment sont les Sanguinaris présents dans la ruelle. Les autres ne perçoivent rien de très précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une vampire
Date d'inscription : 24/09/2016
Cursus/Métier : Parasite de la société

Je suis une vampire

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 25.10.16 9:10


I have zero patience for that shit

Elle jeta rapidement un regard autour d’elle, un sourire amusé aux lèvres. S’il était clair que certains sorciers étaient habités à la vue du sang, un spectacle si macabre restait tout de même difficile avaler. Elle n’était pas si perturbée que cela. En son temps, elle en avait vu des champs de bataille. Plus rien ne l’impressionnait. Ah tiens, apparemment ils n’étaient pas tous morts. Le mouvement attira son œil, et elle fit un pas vers l’homme, fronçant le nez. Comme le reste, il avait une odeur sur lui qui la dégoûtait. Elle ne comprenait pas comment on pouvait accepter de se mettre dans des états pareils. Soudainement, l’animal — car il n’avait rien d’humain, à ses yeux — la prit à partie. Les insultes pleuvaient, ce qui lui fit seulement hausser un sourcil, jusqu’à ses mots très clairs, qui lui glacèrent le sang. Parlant de sang, d’ailleurs. Elle savait que leur sang avait des propriétés hallucinogènes, mais qu’à présent, on le vendait en tant que drogue, ça, ça la surprenait. Ou est-ce qu’on faisait passer la drogue pour leur sang ? L’immondice n’était pas clair, et elle fit un pas vers lui.

« Who sells you vampire blood ? Who ? Answer me ! » *

Non, apparemment, il avait plus peur d’autre chose que d’elle. Par réflexe, elle exposa ses crocs, mais c’était sans effet. Alors, elle suivit du regard ce qu’il fixait, et elle haussa un sourcil. Comment est-ce qu’il avait atterri là, ce truc. Enfin, ces trucs, parce qu’il y en avait plusieurs. Par réflexe, elle resserra ses doigts sur sa baguette.

« Since when do those myths attack people ? » *

Elle était définitivement curieuse. Parce que c’était bien un bras, que la bête mâchonnait, et il n’y avait nul doute qu’ils furent la cause de ce carnage. Les Sinistros, et elle se demandait soudainement comme l’humain connaissait ce mot, étaient simplement un présage de mauvaise augure — quand on y croyait. A son époque, l’apparition était prise comme un drame, ce qu’elle avait toujours trouvé ridicule. Présage de mort, certes, mais il n’était pas non plus connu pour donner lui-même la mort. L’homme, elle l’avait entendu, était tombé par terre. Un coup d’œil lui apprit qu’il s’était évanoui. Quoi qu’il arrive, il fallait qu’elle le récupère, avant quelqu’un d’autre. Ce qu’elle ne manqua pas de faire savoir.

« That beast … » * et elle fit un geste vers l’humain, « … is mine. If they are indeed consuming vampire blood, it becomes the Sanguinaris’ problem. Anyone against that is welcome to try me. »



AVENGEDINCHAINS


Traductions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


un membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 09/05/2015
Cursus/Métier : Stagiaire au Ministère de la Magie
Localisation : Depuis 6 mois de retour à Londres

Je suis un membre de l'Ordre du Phoenix

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 27.10.16 18:44


Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons
- Everyone & Bastian -
Dans ma poche, je jouais avec l'inhalateur que le moldu avait laissé échapper de sa poche par inadvertance. J'essayais de me sortir de la tête leur visage décomposé et apeuré par une bête invisible. Mais surtout, j'essayais de me détacher de cette vision macabre qui s'offrait devant moi. Le sang, la pourriture, l'humidité, … tous mes sens étaient attaqués par cette horreur. Et pourtant, je restais là à continuer cette mission. Je ne me laissais pas abattre puisque j'avais réussi à récolter quelques informations et indices.
Soudain, un homme sortit du tas de cadavres décomposés. Il était complètement poisseux, recouvert du sang des personnes qui l'entouraient. Le liquide rouge lui collait ses cheveux et son visage. Comment avait-il pu s'en sortir ? Comment avait-il échapper à ce massacre ? Je commençai à m'approcher de lui quand il se mit à crier vers une personne qui se trouvait non loin de moi. Une vampire. Je l'avais repérée depuis mon arrivée dans le quartier mais j'avais préféré garder les distances pour mieux la cerner. Qu'avait-elle avoir avec cette affaire de drogues ? J'allais devoir mener mon enquête.
Soudain mon attention fut tournée à nouveau vers l'homme couvert de sang. Il avait prononcé un mot que je n'avais pas entendu depuis des lustres. Mais surtout que je n'avais jamais entendu de la bouche d'un moldu. Comment et d'où connaissait-il ce mot ? Sinistros, synonyme de mauvais présage. On l'étudiait à Poudlard lorsque l'école était encore intacte. Je jetai un regard dans la direction qu'il pointait, là où il pensait voir ce chien démoniaque, mais il n'y avait absolument rien. Je me dirigeai vers lui pour essayer de le calmer.
- Monsieur, il n'y a rien là- bas. Vous n'avez absolument rien à craindre. lui dis-je ne m'abaissant à son niveau. Nous allons vous emmener dans un lieu sûr. Venez avec moi !
Malheureusement avant que je n'eus le temps de l'aider à se lever, l'homme s'effondra. Je ne sus quoi faire. Je n'avais pas les compétences nécessaires pour l'aider. Et devais-je appeler les secours moldus ou St Mangouste ? J'étais complètement perdu.
Malgré ça, j'étais toujours en mission et je ne perdais pas de vue mes objectifs. Voilà pourquoi, je pris l'inhalateur et la fiole avec lesquels l'homme jouait depuis sa sortie du tas de macabres. Je fis ça en toute discrétion afin de ne pas amener les soupçons sur ma personne. Je les étudierais un peu plus tard.
En attendant, je me tournai vers les autres personnes qui avaient été attirés par cette scène horrifique. Appelez les secours ? Vite !
code by lizzou — gifs by TUMBLR —


........................................
Intense
Toute personne sinistre qui veut être ton ennemi commence toujours par essayer d'être ton ami by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une membre de The Veil
Date d'inscription : 29/10/2015
Cursus/Métier : 7ème année

Je suis une membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 28.10.16 23:31

Look what you've done
Faith & Everyone

Observant la scène de loin, la jeune femme ne comprenait pas vraiment la raison de tout ce charabia. S'avançant de quelques pas en poussant sans ménagement des individus afin de se frayer un chemin, elle ne tarda pas à découvrir à son tour la vision d'horreur qui provenait de la petite ruelle. L'odeur nauséabonde lui chatouillant les narines. Cependant, l'attroupement ne semblait pas vouloir se dissiper, et elle put apercevoir les silhouettes de quelques moldus qui criaient à l'aide. Une créature ? Sérieusement ? Et puis quoi encore ? Bientôt un clown débarquera de nulle part en se baladant en trottinette, pendant qu'on y est. La sorcière ne savait même plus quoi penser. D'ailleurs, la brune se demandait pourquoi elle était venu ici en premier lieu. Elle devait vraiment songer à changer de quartier pour effectuer ses promenades du soir. Il y avait bien trop de monde dans le ghetto.

Tandis qu'elle faisait demi-tour en empruntant une rue sombre et beaucoup moins peuplée, Faith scruta un moldu qui lui fonça droit dessus, la percutant de plein fouet. « Eh regardes où tu vas espèce de... » Avant même qu'elle puisse terminer sa phrase, l'inconnu hurla et lui intima de faire attention aux chiens méchants et féroces. Quels chiens ? Il était vraiment pas net celui-là. La sang-mêlée l'interrogea en lui posant une série de questions. Mais au lieu de lui répondre, l'homme au visage crasseux lui enfonça une aiguille dans le bras et détala à toute vitesse, lui indiquant qu'avec cette substance elle pourrait voir les mystérieuses créatures, tout comme lui. « Qu'est-ce que tu m'as fait ?! » Que venait-il de lui injecter ? Ce cinglé venait tout juste de la droguer. Furieuse, la membre de The Veil se mit à lui courir après. Mais à peine quelques secondes plus tard, elle s'arrêta en plein milieu du passage, sentant que quelque chose n'allait pas. Sa tête commençait à tourner, sa vision se floutait petit à petit et la nausée était de plus en plus intense. En quelques minutes seulement, elle venait de perdre tous ses repères. N'ayant plus d'équilibre, Faith se laissa tomber sur le sol, scrutant le ciel noir et étrange qui devenait un tourbillon infernal.

........................................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


un membre de The Veil
Date d'inscription : 11/09/2016
Cursus/Métier : Chef des Aurors/ The King

Je suis un membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 05.11.16 16:35



❝ Acte I ❞


Acte 1
Il est dans la nature de l'animal humain de se précipiter sur les lieux de l'accident. △
Après l'étrange foule de pauvres miséreux venue se briser contre les passants l'homme avait suivis à distance la vampiresse. Ses traits s'étaient durcis en un masque inexpressif tandis que ses yeux brillaient vivement, allumés par une curiosité dévorante. Ils finirent par déboucher sur une place, faisant office de plateau pour une mise en scène des plus sinistres. Pourtant aucune grimace de dégoût, aucun tressaillement ne vinrent tendre ses lèvres. Tout au plus une légère lueur d'intérêt qui vint s'ajouter à l'éclat de ses prunelles claires. Alan ne craignait pas la mort, la sienne ou celle des autres, pas plus que le sang ou la vue des os et des muscles broyés. En revanche il espérait vivement comprendre.
A l'entrée d'autres ruelles se tenaient plusieurs petits groupuscules, indistincts dans la pénombre et le Fog ambiant. Proche de lui dans une rue perpendiculaire, il parvint néanmoins à penser reconnaître la jeune McGuire qui cria deux choses incompréhensibles. Délaissant la vue macabre par devant, il se dirigea sans l'ombre d'une hésitation vers sa Tour. Il la rejoignit quelques minutes plus tard, forme gisant sur le dos, les yeux grands ouverts fixés sur des visions connues d'elle seule.
Méthodiquement, il balaya les alentours afin de vérifier que personne ne les observait et prit délicatement la jeune femme dans ses bras.Elle avait subi quelque chose, c'était manifeste, mais pour le moment ,il était bien incapable de dire quoi. Et le plus urgent était de la mettre en lieu sûr.
Il s'engouffra entre deux maisons délabrées dans un carré d'herbe jauni à l'abri des regards. La déposant au sol, le Roi écarta les mèches collées par la sueur du front d'albâtre de sa protégée.
"Faith est-ce que tu m'entends? Tout va bien, c'est Alan." lui fit-il dans un murmure rauque, commençant déjà à l'inspecter d'une façon chirurgicale.
©BESIDETHECROCODILE

........................................

MONSTERS ARE REAL. GHOSTS ARE REAL TOO. THEY LIVE INSIDE US, AND SOMETIMES THEY WIN.

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une membre de The Veil
Date d'inscription : 29/10/2015
Cursus/Métier : 7ème année

Je suis une membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 07.11.16 20:09

Look what you've done
Faith & Everyone

Allongée sur le sol, c'était comme si plus rien autour n'existait et n'avait d'importance. Les minutes paraissaient des heures et durant un instant, elle sombra. Lorsque la jeune femme rouvrit les yeux, le ciel avait changé de couleur. Il avait de jolies teintes rosées et d'étranges créatures volaient entre les nuages. On aurait dit des poissons. Depuis quand ça volait un poisson ? Ou peut-être était-ce plutôt un dragon. Dans tous les cas, rien de cela n'était logique. Cela n'avait aucun sens et cette vision des plus intrigantes ne fît que s'intensifier, jusqu'à ce que la sorcière sente son corps se décoller du sol. Que se passait-il ? Tout était si curieux et incompréhensible, tel un monde imaginaire. Ah mais peut-être qu'elle était dans un espèce de pays imaginaire comme dans Peter Pan, vous voyez le délire ?

Tendant lentement son bras, Faith put sentir de l'herbe humide. Ses visions disparurent alors soudainement, laissant place à un visage flottant au-dessus d'elle. Tandis que le ciel redevint d'une nuance bleu nuit, une voix s'éleva dans ce calme ambiant. « Alan ? » La sang-mêlée l'observa un instant avant d'éclater de rire. Elle se redressa brusquement, titubant sur quelques mètres. « Toi aussi tu as vu l'écureuil ? Il avait un cigare et une belle chemise, il te ressemblait un peu d'ailleurs. » Haussant les épaules, elle se mit à gigoter dans tous les sens. La membre de The Veil s'arrêta un instant, se tournant vers le Roi. « Allez, joues avec moi maintenant...» Telle une enfant, la brune afficha une mine boudeuse et battit ses paupières afin de l'amadouer. Remarquant que sa tentative ne fonctionnait pas, Faith se mit à courir et piqua un sprint à deux ou trois rues de là. Ralentissant, elle se stoppa net lorsqu'elle vit une sorte de chien se tenant non loin. Ce dernier ne l'avait pas encore aperçue mais si c'était le cas, elle était quasiment sûre qu'il allait lui foncer droit dessus.

........................................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


un membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 09/05/2015
Cursus/Métier : Stagiaire au Ministère de la Magie
Localisation : Depuis 6 mois de retour à Londres

Je suis un membre de l'Ordre du Phoenix

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 25.11.16 11:53


Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons
- Everyone & Bastian -

Personne ne bougeait. Ils semblaient tous tétanisés par cette scène horrible. J'avais beau crier au secours, les priais de m'aider, ils préféraient s'occuper de leurs petites affaires. Je décidai donc de sortir ma baguette et entrepris de lancer un sort sur cet victime allongée juste à mes pieds. D'un coup simple sortilège et dans un nuage de fumée, l'homme disparut. Je l'avais envoyé dans la petite infirmerie improvisée que j'avais remarqué en arrivant dans le quartier. J'espère qu'au moins les secours arriveraient à faire quelque chose, même s'il s'agissait d'un moldu. De toute façon, je ne pouvais rien faire seul.
- Merci beaucoup de votre grande aide. dis-je sarcastiquement aux personnes autour de moi.
Je passais entre elles en les bousculant. Je n'arrivais pas à croire qu'on pouvait être aussi insensible. Nous devions protéger les nôtres, les sorciers, mais les moldus avaient le droit à cette protection également. Voilà une des raisons de mon implication dans l'Ordre du Phénix. Étais-je donc le seul à réfléchir ainsi ?

Je continuais mon chemin quand je vis Faith quelques mètres plus loin. Que faisait-elle dans ce quartier ? Si elle était présente, c'est que The Veil avait une bonne raison d'y être. Mais que mijotaient-ils ? Cela ne me disait rien qui vaille. J'avais dans l'intention de repartir d'où je venais quand j'aperçus qu'elle avait un comportement très étrange. Elle semblait avoir le même regard que la victime que j'avais envoyé à l'infirmerie quelques instants plus tôt. Que s'était-il passé ? Dans un geste inconscient, je mis la main dans la poche de ma veste. Les deux inhalateurs y étaient toujours présents. Je les caressais du bout des doigts. Et le déclic vint immédiatement. Faith avait été en contact avec le fléau qui traînait dans le quartier. Elle était victime de la drogue et qui avait valu ma présence ici. Que devais-je faire ? Notre dernière rencontre avait creusé un peu plus le fossé qui nous séparait.
J'avais beau lui en vouloir, elle était tout de même une part intégrante de ma vie. Elle avait été ma meilleure amie, mon ennemie. Nous avions passé toutes nos années de Poudlard ensemble mais séparément. Nous étions liés et ce quelque soit le lien.
Je me précipitai donc vers elle, l'attrapant par les épaules et la secouant. Je ne fis même pas attention à l'homme qui était près d'elle.
- Faith, réveille toi. Tout ce que tu vois n'est pas réel. Écoute ma voix et seulement elle ! Tu as été droguée. Nous devons quitter cet endroit. Suis moi ! j'attrapai Faith par la main en essayant de l'emmener loin de ce quartier.

Ma mission était désormais compromise.
code by lizzou — gifs by TUMBLR —


........................................
Intense
Toute personne sinistre qui veut être ton ennemi commence toujours par essayer d'être ton ami by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une sorcière
Date d'inscription : 04/09/2016
Cursus/Métier : Médicomage spécialisée en maléfices
Localisation : Londres
Humeur : Surmenée


Je suis une sorcière

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 26.11.16 13:34



❝ Acte I ❞


Acte I
Ce fut la plus longue minute de la plus longue nuit de sa vie △

Si l'estomac de Madly avait été d'accord elle aurait certainement rendu tout ce qu'elle avait avalé cette semaine. Fort heureusement pour sa dignité elle avait sauté le dîner. Elle se contenta donc d'émettre de faibles hoquets paniqués, incontrôlables, agitant sa cage thoracique. La jeune femme avait déjà vu des cadavres. Des fous. Des mutilations. Mais jamais rien de semblable. Cette scène était une abomination puant la magie noire. Incapable d'en détourner pourtant les yeux elle se contenta de tendre la main pour enserrer ses doigts sur la manche de Arran qui avait suivi ses pas. Avant de se raviser. La grimace qui ne manquerait pas de s'afficher sur ses traits pourrait être la goutte de trop, celle qui la ferait basculer dans une folie lui grillant les neurones.
Elle déglutit péniblement, geste qui la raccorda plus ou moins à son corps, lui permettant de s'éclaircir la gorge.
"Il faudrait peut-être aller voir... Si il y a des survivants." souffla-t-elle ne sachant plus très bien si elle s'adressait à l'homme à ses côtés ou à elle-même.
L'instinct de médicomage reprenait le dessus, la mettant en pilote automatique. Au ralentit, avec l'impression que ses jambes tremblantes allaient s'effondrer à chaque pas la rapprochant davantage, elle s'avança sur la place où rôdait encore la mort. Son regard butait sur des yeux immobiles et grands ouverts, des membres orphelins. En dehors du vent moqueur qui soufflait ici rien ne bougeait.
©BESIDETHECROCODILE

........................................

Plains ceux qui ont peur car ils créent leurs propres terreurs

©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une membre de The Veil
Date d'inscription : 29/10/2015
Cursus/Métier : 7ème année

Je suis une membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 26.11.16 17:18

Look what you've done
Faith & Everyone

Immobile en plein milieu de la rue, la jeune femme scrutait le foutu animal qui finissait enfin par s’éloigner. Avait-il repéré un autre moldu qui s'approchait à grands pas ? Si c'était le cas, il allait devenir de la pâté pour chien, c'était le cas de le dire. Son pouls s'accéléra instantanément. Pour la première fois depuis longtemps, elle ressentait une certaine peur. Celle de se faire dévorer toute crûe par cet étrange canidé qui rôdait tel un vautour dans les rues sombres du quartier de Hells Height. Il fallait qu'elle s'enfuie, qu'elle aille se cacher le plus vite possible. Mais où ? Avec ses hallucinations et son état confus, elle n'allait pas pouvoir aller bien loin.

Quand soudainement, un sorcier la secoua brutalement et la remmena à la réalité. Perdue et désorientée, la sang-mêlée se contenta de plonger ses prunelles bleutées et glaciales dans celles de son ami. Avant même qu'elle ne puisse réagir, Bastian l'attrapa par la main et l'obligea à le suivre. Faith se laissa tirer et se mit à courir avec lui en détalant sur plusieurs ruelles. Mais la brune s'arrêta un instant, tenant toujours fermement la main du membre de l'Ordre du Phénix. « Ils vont me tuer. Ils vont me tuer ! » Paniquée, elle observa les environs, persuadée qu'un chien allait débarquer de nulle part. « Je ne peux pas te protéger. Tu dois t'en aller, maintenant ! » D'ailleurs, pourquoi essayait-il de l'aider alors qu'il la détestait ? La membre de The Veil n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir. Impatiente, elle poussa Bastian sans ménagement en le plaquant contre le mur le plus proche. Elle voulait juste sortir d'ici rapidement et ne pas se retrouver dans l'estomac des bêtes.

........................................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Pnj
Date d'inscription : 14/09/2016

Je suis Pnj

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 28.11.16 14:12

HELLS HEIGHT
“Il y a des horreurs, aux frontières de la vie, que nous ne soupçonnons pas, et de temps à autre, la funeste curiosité d'un homme les met à portée de nous nuire.”(Lovecraft)



21 heures 30, les astres s'élèvent dans le ciel

Il surveillait de son perchoir les étrangers et d'un vol rapide survola les sorciers présents. Il ne ressemblait à rien de plus qu'un gros piaf sombre et pas le moins du monde affolant, il se percha sur une gouttière en ruine et coassa bruyamment. De son œil sombre, il contemplait les sorciers et les vampires qui comprenaient difficilement le merdier dans lequel ils avaient foutu leurs pieds. La ruelle était sombre et le carnage qu'ils avaient sous les yeux était digne des films les plus gores. Le ghetto résonnait d'un silence oppressant et seuls les cris lointains d'un soûlard trahissaient la présence de quelques moldus encore non loin de la ruelle où se tenait le petit groupe.

Les chiens étaient restés camper sur leur position et pourtant, alors que Bastian essayait d'éloigner Faith du danger, la jeune femme pouvait ressentir un étrange picotement là où le poison avait envahi ses veines. Une étrange chaleur qui se transforma vite en une douleur infernale qui poursuivait son chemin dans les veines de la jeune adulte. La mise en garde n'y ferait rien et bientôt face à Bastian et Faith, sortit du brouillard un canidé sombre, la bave dégoulinait de sa gueule et son regard éteint s'alluma brusquement posant ses deux iris incandescents vers Faith.

Le grognement inhumain se transforma peu à peu en un langage audible pour la jeune sorcière " Tu as raison d'avoir peur jolie poupée ! Mais le maître nous interdit de te croquer pour l'instant... Par contre, ton copain qui ne me voit pas a l'air bien appétissant ! Laisse-moi le dévorer et je resterai loin de toi. Sinon je t'affirme que tu ne fermeras plus jamais les yeux pour dormir. JAMAIS...
Un sifflement résonna dans le sombre de la nuit et l'imposant animal avança de quelques pas. Les autres chiens commençaient à s'éloigner redevenant peu à peu des nappes de brouillard informe et volatile. L'animal faisant face à Faith semblait plus intelligent et grand. Soudain dans l'amas de cadavres s'extirpa une petite main bien pâle et des pleurs d'enfants résonnèrent. Il y avait un ou une autre rescapée du massacre !

©Lux Vitae


Petite information : Les seules personnes capables de véritablement voir les créatures pour le moment sont les Sanguinaris présents dans la ruelle ainsi que Faith. Les autres ne perçoivent rien de très précis. Le son de l'appeau par contre a été entendu par tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


un membre de l'Ordre du Phoenix
Date d'inscription : 09/05/2015
Cursus/Métier : Stagiaire au Ministère de la Magie
Localisation : Depuis 6 mois de retour à Londres

Je suis un membre de l'Ordre du Phoenix

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 04.12.16 17:48


Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons
- Everyone & Bastian -

Faith me plaqua contre le mur qui se trouvait non loin de nous. Je ne comprenais pas pourquoi elle réagissait ainsi alors que j'essayais de l'aider. La drogue était-elle en cause ou alors était-ce la colère qui ressurgissait vis à vis de notre dernière altercation ? Malgré ça, elle semblait consciente de ma présence. Elle avait conscience que je lui parlais. Ses paroles étaient farfelues et n'avaient aucune cohérence mais il me semblait qu'elle essayait de me protéger. Mais de quoi ?
Mon dos me faisait mal. Ma tête avait également claqué contre le mur en béton. Je n'avais pas le temps d'apprécier la douleur, je devais mettre en sécurité Faith. Seulement je ne la voyais plus. Elle n'était plus dans mon champ de vision. Où avait-elle pu disparaître. Je me mis alors à crier.
- Faith ! Faith ! Où es tu ?

Je la vis quelques mètres plus loin. Elle était stoïque comme pétrifiée par la peur. Je voulus me mettre face à elle mais mes pieds refusèrent d'avancer quand un son se fit entendre. D'où provenait-il ? Qui avait émis ce son ? Je repris conscience de ma présence dans le ghetto et me dirigeai vers mon amie. J'essayais de lui parler, de l'attirer vers moi mais rien y faisait. Je n'arrivais pas à la dégager. Elle était complètement stoïque.
Et là je vis ce qu'elle semblait regarder. Une main se dégageait du tas de cadavres d'où l'homme était sorti quelques temps plus tôt. Le membre semblait plus petit. J'avais l'impression qu'il s'agissait d'une main enfantine. Que faisait un enfant dans cet endroit si tard ? Comment s'était il retrouvé ici ? J'oubliais Faith pour me diriger vers cette main tendue. De toute façon, mon amie ne bougeait pas. J'attrapais la main ensanglantée et la tira vers moi. J'essayais d'avoir des paroles douces et réconfortantes pour ne pas brusquer cet enfant. Quand je réussis enfin à la dégager de la montagne de corps recouverts de sang, l'enfant se retrouva allongé sur moi. Il s'agissait d'une petite fille. Je remarquais que quelque chose clochait lorsque je me mis à vérifier si elle n'était pas blessé. Ses yeux étaient vitreux, complètement blancs, comme si elle était devenue un cadavre revenu à la vie. Mais quand elle commença à ouvrir la bouche je remarquais que sa langue avait disparu.
Qu'avait subi cette petite fille ? Quel monstre avait-il pu lui infliger de telles atrocités ?
code by lizzou — gifs by TUMBLR —


........................................
Intense
Toute personne sinistre qui veut être ton ennemi commence toujours par essayer d'être ton ami by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


une membre de The Veil
Date d'inscription : 29/10/2015
Cursus/Métier : 7ème année

Je suis une membre de The Veil

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit 04.12.16 19:52

Look what you've done
Faith & Everyone

Observant un instant l'expression confuse de Bastian, la jeune femme se mit à trembler et recula rapidement en parcourant quelques mètres. Pétrifiée, elle resta immobile en fixant la mystérieuse main qui se dégageait du tas de chair non loin de là. Alors que son ami tentait désespéramment de l'aider, elle ne réagissait point à ses paroles et à ses gestes. Le sorcier se dirigea alors vers l'enfant qui était en pleurs. Mais à vrai dire, la sang-mêlée n'était pas effrayée par cette moldue mais plutôt par les chiens qui lui faisaient face. Désormais, fuir n'était plus la solution. Puis, la brune ressentit soudainement un picotement suivie d'une certaine chaleur qui se propageait à travers son corps, se transformant brutalement en une douleur insupportable. Se tordant en deux, la membre de The Veil hurla de douleur avant de se laisser lamentablement tomber sur le sol pavé de la ruelle.

Un autre canidé sortit de nulle part posa ses yeux menaçants sur elle en grognant. Étrangement, ses aboiements devinrent des mots. Depuis quand ça parle un chien ? Quoiqu'il en soit, cela lui foutait la chair de poule. « Non, pitié ! » Elle allait finir dans son estomac d'une minute à l'autre. Mais voilà que la bête semblait s'intéresser à Bastian. Pourquoi lui ? Le marché était simple, c'était soit lui soit elle. Cependant, Faith tenait trop à lui pour le livrer aussi cruellement et facilement à son assaillant. « Je t'interdis de le toucher ! » Le sombre animal s'avançait dangereusement. La jeune femme cria à son ancien camarade de s'enfuir, de courir sans se retourner. « Tu me veux ? Et bien, viens me chercher. » Provoquer son adversaire n'était pas une bonne idée mais que faire de plus ? Elle était faite comme un rat et avait fait son choix. Elle préférait sentir les crocs de cette affreuse créature lui déchirer la peau plutôt que de la laisser s'en prendre à son ami d'enfance. C'était bien la première fois qu'elle ne jouait pas les égoïstes. Plutôt surprenant, non ? Rampant comme elle pouvait, la sorcière se sentait bien incapable de se lever pour tenter de lui échapper.

........................................


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
Je suis

Re: Episode 01 - “Nous sommes près de nous réveiller quand nous rêvons que nous rêvons.” écrit Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lux Vitae :: Londres - Moldu :: East End :: Ghetto de Hells Height-